Tournesol (Helianthus annuus)

Article publié le
Ses grandes marguerites jaune d’or, naïves, juchées au bout de tiges raides, ont rendu le tournesol très populaire chez les enfants et les mésanges. Il fait partie de ces plantes très faciles à semer, mais pour qui le suivi de culture est très important pour obtenir de bons résultats.
Tournesol (Helianthus annuus) 2

Helianthus annuus ‘Beauté d’automne’  au mélange de couleurs orangé, jaune, acajou.
S. Lapouge |

Cette fiche botanique est issue du Guide Terre vivante des fleurs au jardin bio de Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge. 

Famille : Astéracées
Hauteur : de 2 à plus de 3 m
Floraison : de juillet à octobre
Exposition : soleil
Résistance au froid : jusqu’à 0 °C

Un peu de botanique

Natifs des zones sud de l’Amérique du Nord, les tournesols font partie des plantes traditionnelles cultivées pour leurs graines par les Indiens et sont signalés en Europe dès 1615. Ils poussent sur de hautes tiges peu ramifiées, au feuillage rêche, puis dressent vers le soleil de larges inflorescences en forme de marguerites géantes dont les hybridations enrichissent toujours une palette franchement colorée dans tous les tons du jaune au chocolat cuivré.

Au jardin, ils apprécient une exposition bien dégagée en plein soleil et une terre riche, limoneuse, restant un peu fraîche en été, même s’ils supportent bien une sécheresse passagère. Les graines mûres se récoltent en automne.

Choix des espèces et variétés

  • Helianthus annuus ‘Beauté d’automne’  : mélange de couleurs orangé, jaune, acajou (2 m).
  • H. a. ‘Valentine’ : fleurs jaune clair à cœur noir (1,50 m).
  • H. a. ‘Sunspot’ : nain à grosse fleur, pour jardin d’enfants (40 cm).
  • H. a. ‘Vanilla Ice’ : fleur jaune clair, tige bien ramifiée (2 m).
  • H. a. ‘Claret’ : fleur brun rouge (2 m).
  • H. cucumerifolius : espèce très ramifiée à petites fleurs jaune cœur d’or, moins gourmande en eau (1,80 m).

Tournesol (Helianthus annuus)
Helianthus cucumerifolius, une espèce très ramifiée à petites fleurs jaune cœur d’or, moins gourmande en eau.
S. Lapouge |

Culture

Semez en place de fin avril à mai, en séparant les graines (tous les 10 cm). Protégez des oiseaux et, au besoin, recouvrez la ligne de cageots retournés. Éclaircissez pour conserver 1 pied tous les 50/80 cm. Surveillez les limaces.

Il est possible de semer en godets sous serre froide en avril, 2 graines par pot, en conservant le plant le plus fort. Aérez progressivement. Mettez en place en mai en ajoutant 1 poignée de compost par pied. Les tournesols à petites fleurs sont moins exigeants en eau et en nourriture.

Attention aux limaces !

Entretien

Binez, puis paillez fortement (15 cm de paille). Arrosez très régulièrement pour obtenir de grosses têtes. Tuteurez fortement. Renouvelez le paillage au besoin.

Utilisation et associations

Association amusante avec les ipomées ou les haricots d’Espagne ou disséminés dans des massifs pour les animer en mélange avec : centaurées, lavatères et cosmos.

Très utiles pour constituer des séparations rapides ou faire de l’ombre au potager. Quelques graminées (millet, sorgho) ou du sarrasin apportent de la légèreté à la composition et de la diversité dans la production de graines.

Attention, le tournesol pompe l’humidité tout autour de lui !

À noter

Dans les régions ventées, privilégiez des variétés pas trop hautes et tuteurez suffisamment tôt !

 

Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge

Teropaipai - Autopromo

Le + écologique

Excellente plante mellifère, il attire abeilles et auxiliaires. À l’automne, laissez une partie de la récolte en place, les mésanges viendront s’approvisionner directement. Les autres têtes seront séchées au grand air, protégées d’un filet et serviront de nourriture pour les oiseaux en hiver.