Électricité : choisir son fournisseur

Article publié le
Depuis l’ouverture du marché de l’électricité en 2007, vous pouvez choisir parmi une trentaine de fournisseurs. Comment choisir un fournisseur qui privilégie le recours aux énergies renouvelables parmi des offres pas toujours transparentes ?
Quelques panneaux photovoltaïques de Terre vivante

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de produire de l’électricité renouvelable
Jean-Jacques Raynal |

Vu l’engouement pour les offres d’électricités vertes (61 % des personnes sondées par le médiateur national de l’énergie, au baromètre 2018), certains fournisseurs d’électricité n’hésitent pas à en faire un argument commercial. Ces offres sont devenues pléthoriques. Et puisque la transparence n’est pas toujours de mise, mieux vaut être aux aguets. D’ailleurs, cette méfiance s’est traduite par une perte de confiance des consommateurs de -10 points en 2019 par rapport à l’année 2015. 

Un greenwashing de l’électricité verte ?

Un grand nombre de fournisseurs d’électricité proposent des contrats basés sur l’achat de “garanties d’origine”. Celles-ci attestent qu’une quantité d’électricité renouvelable, équivalente à votre consommation, a bien été injectée sur le réseau. Cette pratique devrait être suffisante me diriez-vous ? Malheureusement, cette électricité n’a pas été produite pour vous. En réalité, elle était déjà produite et vous est simplement attribuée. Une partie de ces garanties d’origine proviennent d’ouvrages hydroélectriques amortis depuis longtemps. En pratique, elles ne permettent donc pas le développement de nouvelles sources d’électricité renouvelable. À cela s’ajoute le fait que la quasi-totalité des fournisseurs bénéficient de l’accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH). Ainsi, on peut “verdir” l’électricité nucléaire bon marché en achetant des garanties d’origine.

De véritables solutions énergétiques

En décembre 2018, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a remis un avis dans lequel elle constate que :

le dispositif des garanties d’origine ne contribue pas significativement au développement de nouvelles installations EnR en France.

Payer plus cher une électricité EnR est un choix qui transcrit un réel intérêt pour la transition énergétique. Assurément, cette démarche soutient le dispositif d’électricité verte. Pourtant, méfiez-vous ! N’acceptez de payer plus cher votre électricité, si et seulement si le fournisseur d’électricité contribue concrètement à développer de nouvelles capacités de production en électricité renouvelable.

Une fois l’opacité levée, cinq fournisseurs sortent du lot selon l’étude comparative de Greenpeace : Énercoop, Planète oui, Urban solar, Ilek et Plüm énergie.

Devenez des consom’acteurs avertis en comparant méthodiquement les offres d’électricité. À ce sujet, l’ADEME poursuit ses opérations et recommande :

la mise en place d’un référentiel normatif permettant de comparer objectivement le niveau de qualité des différentes offres vertes […] ;

une offre d’électricité verte « premium », imposant des contrats d’achat directs à des producteurs EnR.

Bien que certaines idées reçues continuent de freiner le marché,  l’électricité verte poursuit son développement. Pour assurer son attractivité, les pratiques commerciales douteuses doivent toutefois s’arrêter. Évidemment, le critère prix occupe toujours une place centrale. En conséquence, l’offre doit pouvoir s’adapter au budget des français, même les plus modestes, de sorte à n’exclure personne. 

 

Antoine Bosse-Platière

A lire aussi
DVD
13,00
Pavé A - Partenariat la semence bio mai 2022