Hellébore fétide (Helleborus foetidus)

Article publié le
L'hellébore fétide est de la famille des Renonculacées. Avec ses fleurs en cloches penchées pour les protéger des intempéries, les hellébores ont une floraison très précoce en hiver ou au début du printemps.
Hellébore fétide (Helleborus foetidus) 1

S. La Spina |

Cette fiche botanique est issue du livre Des fleurs et des pollinisateurs plein mon jardin de Sylvie La Spina. 

Famille : Renonculacées. Cette famille regroupe des fleurs avec des morphologies très différentes : les anémones, clématites et populages dont les sépales jouent le rôle de corolle (disparue), les hellébores et nigelles dont les pétales sont réduits en petits cornets nectarifères, les aconits et delphiniums qui ont développé des éperons nectarifères.
Type : herbacée sauvage ou ornementale cultivée
Floraison : hivernale au début du printemps / Cycle : herbacée vivace
Culture : plantation
Reproduction : hermaphrodite protandre


S. La Spina
|

Stratégie florale

  • Floraison très précoce en hiver ou début de printemps.
  • Fleurs en cloches penchées pour les protéger des intempéries.
  • Souvent une marque rouge sur le bord des sépales (qui jouent le rôle de pétales) pour guider les insectes vers le cœur de la fleur.
  • Pétales réduits en petits cornets nectarifères où se trouve le liquide sucré.
  • Nombreuses étamines jaune pâle, aussi grandes que les sépales, produisant de grandes quantités de pollen.

Les étamines mûrissent une à une pour faire durer le plaisir (et surtout parce qu’en hiver, les conditions ne sont pas bonnes tous les jours pour recevoir la visite de pollinisateurs !).

À observer

  • Les cornets nectarifères.
  • Les guides floraux rougeâtres.

 

Sylvie La Spina

Pavé essembio 594*164

D’autres articles sur