Atelier paysan : savoir-faire et esprit collaboratif | 4 saisons n°245

Article publié le
Au sein de l'Atelier paysan, les savoir-faire s'échangent et les projets se partagent. Objectif : améliorer les outils et les techniques, permettre aux maraîchers mais aussi aux jardiniers amateurs de travailler dans de meilleures conditions, avec des outils adaptés à leurs besoins… et dans une forme d'autonomie. Voici, en complément de l'article publié dans le n°245, des plans de réalisation d'une fourche à bêcher et d'une houe maraîchère… ainsi que des photos d'outils “en affinage”.
Atelier paysan : savoir-faire et esprit collaboratif | 4 saisons n°245 10

Partager des savoir-faire pour faire évoluer les outils et faciliter les pratiques, c’est l’esprit de l’Atelier paysan.
À gauche, la Chtit’Bine, à droite un épandeur à fumier + compost et distributeur d’engrais.
V. Buthod |

Fabriquer soi-même une fourche à bêcher ou une houe maraîchère : voilà à quoi vous invite l’Atelier paysan, une coopérative d’autoconstruction installée à Renage, en Isère.

PRÉCAUTIONS D’USAGE

Ces plans sont accessibles et utilisables par tous, sous réserve de non-utilisation à des fins commerciales (licence Creative commons : Plans CC-BY-NC-SA l’Atelier paysan). Si vous avez des suggestions, pour permettre des améliorations, n’hésitez pas à contacter l’Atelier paysan !
Vous trouverez également, sur le site de l’Atelier paysan, un tutoriel sur la lecture des plans et le catalogue des outils.


La fourche à bêcher

Voici le plan de la fourche à bêcher développée au sein de l’Atelier paysan.

La houe maraîchère

Voici le plan de la houe maraîchère réalisée par l’Atelier paysan.


Avancer ensemble

Lors d’une matinée de démonstration, organisée en juin 2020 à Tullins (Isère) dans la ferme d’un paysan sociétaire, de nouveaux outils et des prototypes en maraîchage, réalisés pendant la dernière saison, sont soumis à l’œil attentif des paysans et paysannes présents. Des outils plutôt destinés à des professionnels… Mais certains “petits outils” de binage et de préparation de lit de semence, conçus pour être utilisés sur des porte-outils, pourraient aussi être adaptés à une utilisation sur une houe maraîchère. Ces porte-outils, réalisables en autoconstruction, existent en version traction animale et à propulsion électrique ; ils peuvent aussi servir de lit de désherbage/de récolte.

Un épandeur à fumier + compost et distributeur d’engrais


V. Buthod |

Strip-till

Pour la pratique du maraîchage sous couvert : la dernière version du strip-till, avec une trémie de semis pour les graines potagères et un distributeur d’engrais organique, permettant de combiner les passages.


V. Buthod |

Le lit de travail

Ergonomique, il permet de travailler allongé sur une banquette ; le système est construit sur des vélos de récup’.


V. Buthod |

La Chtit’Bine

Un porte-outils polyvalent (ici, en version à propulsion électrique ; une version à traction animale a aussi été mise au point ) ; de petits outils agricoles peuvent y être attelés.


V. Buthod |

Pour découvrir ces outils et d’autres présentés ce jour, dont la bineuse à guidage hydraulique, le vibroplanche à étoiles, rendez-vous sur le site de l’Atelier Paysan.


 

Véronique Buthod