La vie érotique de mon potager
La vie érotique de mon potager 1
La vie érotique de mon potager 3
La vie érotique de mon potager 2
La vie érotique de mon potager
La vie érotique de mon potager 1
La vie érotique de mon potager 3
La vie érotique de mon potager 2

La vie érotique de mon potager

25,00

Inédit, érudit et audacieux
Quantité

Chaque pomme est une fleur qui a connu l’amour (Félix Leclerc).

Quoi de plus érotique qu’un potager ?

Pas grand-chose si l’on en croit les mines réjouies et les sourires entendus de tous ces jardiniers ravis rentrant de quelques heures au jardin ! Quoi de plus émoustillant en effet que ces fruits ou racines aux formes aguicheuses, ces belles aux pétales frémissants, aux corolles épanouies ? Ne nous étonnons pas de cette ambiance torride au potager, entre pistil accueillant et étamines dressées !

Merci, merci et merci encore aux plantes d’avoir inventé la sexualité ! Outre ce don généreux qu’elles ont fait au vivant, connaître cette réalité physiologique liée à la reproduction nous permet accessoirement de mieux comprendre et surtout mieux cultiver notre potager, en freinant par exemple le besoin de reproduction des laitues, en encourageant l’appétit sexuel des tomates…

Découvrons dans ce livre “tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur les plantes sans jamais oser le demander” (modes et organes de reproduction, classification selon les mœurs végétales, techniques jardinières appropriées et suggestives…), puis partons en balade pour “quatre saisons de plaisir au jardin” : une promenade érudite au potager, au fil des saisons, pour y apprendre les secrets de l’ail, de la bourrache, du houblon, de la menthe ou du piment. 45 habituées des potagers nous dévoileront ainsi leurs secrets les plus intimes et inattendus, à nous qui pensions pourtant bien les connaître !

Un beau livre, illustré de photos et dessins, un peu plus scabreux que les habituels manuels de jardinage, à l’image de nos potagers finalement : gais, source de plaisir, de découvertes et d’émerveillements. Bref, tellement pleins de vie ! Les plantes nous ont offert la sexualité, l’art de séduire, de se parer ou d’embaumer.  Merci à elles d’être de si belles inspiratrices, partons à la découverte de leurs stratagèmes reproductifs et… prenons-en de la graine !

Auteur : Xavier Mathias
Nombre de page : 176
Date de parution : 19/03/2019
ISBN : 9782360983728
Thématique : Jardin bio
Sous thématique : Au potager !
Collection : Hors collection

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La vie érotique de mon potager”

AU SOMMAIRE

  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les plantes sans jamais oser le demander
    • Discrimination sexuelle et familiale
      • Entrer en classes ?
        • Sous les jupes des fleurs
        • Linné, obsédé sexuel végétal (entre autres) pratiquant
      • Ah, la famille !
        • Succession familiale : une question de rotations
        • Non mais allo quoi !
    • Entre elles qui ne pensent qu’à ça
      • Anémophiles ou entomophiles, indifférentes ou provocatrices, offertes au vent ou aux regards
        • La stratégie de la voiture volée ou de la cocotte…
        • …versus celle du moindre effort
      • Pas toujours simple la vie de couple
      • La taille légumière ou “Pas de Tanguy au potager”
      • Vous n’auriez pas un peu de bromure ?
    • Et nous qui ne faisons pas mieux
      • Pour que la terre soit féconde
        • “En douceur et profondeur”
        • “Sors ton croc, prépare ta griffe et brise-moi les mottes !”
        • De moins en moins profond : il est bien temps de penser à faire le lit !
    • Semer et planter
      • Dehors maintenant les bébés !
      • Sortez protégés
      • La plantation : scènes de hard au potager ?
  • Quatre saisons de plaisir dans un jardin potager
    • “J’suis content, c’est l’printemps”
      • L’ail : faites le test !
      • L’angélique : le bon Dieu sans confession
      • L’asperge ou l’érotisme du jardin jusque dans l’assiette
      • L’aspérule odorante : en plus tu sens bon la vanille !
      • La bourrache officinale : Madame Sans-Gêne ne se maquille plus
      • La consoude, on peut décidément toujours compter sur elle
      • Le houblon, la mise en bière fatale ?
      • Les laitues : pour les eunuques ou pour les philosophes ?
      • Le maïs : un macho au potager ?
      • L’ortie : adapto-gêne !
      • Les petits radis de printemps, sonnez les mâtines !
    • “Voilà l’été”
      • Les concombres : est-ce bien nécessaire d’en rajouter ?
      • Les courges, “Où sont les femmes ?”
      • Les échalotes préfèrent faire ça toutes seules
      • Les haricots : les nains sont plus priapiques que les géants
      • Les larmes-de-Job, bien mal nommées !
      • La menthe, une sacrée coureuse !
      • La mertensie : et pourquoi pas après tout ?
      • Le pois de cœur : un peu de douceur
      • Les pommes de terre adorent le faire dans la paille
      • La rhubarbe : faut-il s’en inspirer ?
      • Les tomates : “Je t’aime moi non plus”
    • L’automne
      • Les courgettes, molles du bout et dépressives
      • Les capucines : ne confondons surtout pas !
      • La chicorée frisée : sans cœur et dans le noir de préférence pour plus de douceur !
      • Le fenouil : un drôle de promeneur !
      • La guimauve : tout entière de tendresse
      • Le persil : on y va ?
      • Le piment : la taille n’a rien à voir
      • La réglisse : le bâ-ton, le bâ-ton !
      • Elle est chaude ma roquette !
      • Les slaouis, le concours de la plus longue
    • L’hiver
      • L’artichaut : une histoire de c…œur
      • L’avoine, l’engrais vert pour rester vert
      • Les carottes : “Laisse-moi dormir, je suis fatiguée !”
      • Le céleri : un cœur parfois noir, mais qui sait largement se faire pardonner
      • Les choux : la grande arnaque
      • Le gingembre : la panne d’un jardinier
      • L’igname de Chine : une expérience… déroutante
      • Comme des ânes avec la sarriette ?
      • Le poireau : un sacré gaillard l’asperge du pauvre !
      • Le raifort : il fallait s’y attendre !
      • La sauge : toute bonne et toujours là pour nous sauver
La vie érotique de mon potager

La vie érotique de mon potager

25,00