• Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 525 - Page 2/88
[1]2[3][4][5][6][7][Dernière]
Jardin Bio

Participez à la sélection de salades résistantes !

© O. Mahdi

07/05/19 – En agriculture biologique, pour lutter contre le bremia (mildiou des salades), il faut pouvoir compter sur de bonnes variétés. C'est pourquoi Sativa, le semencier suisse explore de nouvelles voies de sélection, en sollicitant des jardiniers amateurs et maraîchers pour essayer des variétés chez eux. Le semencier veut notamment tester à grande échelle la batavia ‘Laibacher Eis’, une variété centenaire conservée par la fondation suisse ProSpecieRara, qui présente une tolérance intéressante au champignon.

En Suisse, en France, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, plusieurs centaines de participants se sont déjà manifestés. La première culture expérimentale aura lieu en été 2019. Vous avez un jardin et de l'intérêt pour l'observation des salades ? Rejoignez dès maintenant le projet ! Il est possible de s'inscrire jusqu'au mi-juin.

Conditions pour la participation
✓ Vous êtes un jardinier amateur ou maraîcher.
✓ Vous pouvez cultiver de la salade de juillet à septembre.
✓ Vous avez une surface de platebande non couverte de 5 m² ou, mieux, 15 m² pour un nombre total de 40-140 plantes.
✓ Vous disposez d'un accès à Internet pour la saisie des données relevées.

Sativa fournit les graines et les instructions. Vous cultivez la salade de la même façon que vous la cultivez normalement et, en fin de culture, vous serez invités à faire un retour sur le comportement de la salade face au mildiou.

Pour en savoir plus, consultez le site de la campagne : www.unis-vers-potager.org/#c169

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

Jardin Bio

Jardiner autrement : faites part de vos pratiques !

Concours jardiner autrement 2019

30/04/209 - Cette année, le concours Jardiner autrement organisé par la SNHF (Société nationale d'horticulture de France) propose un bien joli thème : « Faites part de vos pratiques ». Récompensant depuis 2011 les démarches les plus abouties en termes de préservation des équilibres biologiques au jardin, ce concours s'adresse à tous les jardiniers amateurs, cultivant en pleine terre comme en pot, et indépendamment de la surface.

Les dossiers seront évalués sur la mise en œuvre d'une démarche globale de jardinage respectueux de la nature, sur l'évolution des pratiques et sur le partage des savoir-faire avec l'entourage. 5 à 10 photos doivent être fournies, ainsi qu'un plan du jardin et éventuellement un support d'enregistrement (par exemple un cahier de jardin).

Une belle occasion de valoriser votre action au quotidien dans votre jardin et de sensibiliser, voire convaincre, de futurs jardiniers ? A suivre dans tous les cas, pour découvrir peut-être d'autres passionnés pas loin de chez vous, et piocher des idées.
Le dossier est à télécharger sur https://www.jardiner-autrement.fr/concours-jardiner-autrement/# et à retourner au siège de la SNHF (84 rue de Grenelle-75007 PARIS) pour le 28 mai 2019 au plus tard.

Pour les amateurs de photos, signalons aussi le concours Epidémiosurveillance 2019, qui vous propose de partir à la chasse aux « Toiles, cocons et filaments ».
https://www.jardiner-autrement.fr/le-concours-photos-epidemiosurveillance-2019/

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 saisons

Habitat écologique

Polyuréthane, le retour

30/04/2019 - Les mousses de polyuréthane détiennent encore 10 % du marché de l'isolation mais leur production a souffert d'un grave incident début 2017 dans une usine de production d'un de ses composants très dangereux, le méthyl-di-isocyanate (MDI).

La période de pénurie ayant pris fin, les industriels du secteur comptent bien renouer avec la croissance et vantent les qualités technologiques de leur isolant : légèreté, performance thermique et résistance mécanique. En oubliant de dire qu'il est très peu perspirant, avec un bilan carbone calamiteux et surtout qu'il dégage des gaz mortels en cas d'incendie.

Ces mousses, qui sont aussi très présentes dans l'ameublement et les produits de décoration, sont incompatibles avec l'éco-construction.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 saisons

Jardin Bio

Jardiniers en herbe

Collège explorateurs

01/04/2019 - Jardiner au collège, une bonne façon de partager des problématiques environnementales. Au collège REP Henri Wallon de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), un travail important a été mené autour de la gestion de l'eau.

Les élèves de l'atelier jardin ont en effet dû faire preuve d'imagination pour créer des jardins économisant l'eau, tout en recyclant des matériaux ; ils ont mis au point des mini-serres dans des bouteilles en plastiques, des pots avec réservoir d'eau, un système de goutte à goutte... Un récupérateur d'eau de pluie et un composteur ont été installés, et les élèves pratiquent aussi le paillage des cultures. Leur ingéniosité a été récompensée par le prix de la créativité et le coup de cœur du jury 2018 du concours Explorateurs de l'eau, un programme pédagogique international visant à sensibiliser les jeunes aux enjeux de l'eau douce.
Dans ce collège, l'atelier jardin existe depuis plusieurs années, avec le but de reconnecter ces jeunes urbains à la nature. Il regroupe une vingtaine d'élèves, encadrés par deux professeurs, qui se réunissent deux fois par semaine le midi. Ce projet permet également aux élèves de repenser leur rapport à l'alimentation. Tout en étant contraints dans le choix de leurs plantations par les vacances scolaires, il font pousser des radis, des oignons, des salades, des fraises ou encore des tomates... Les fruits et légumes récoltés sont vendus au profit de l'association Villages Dogons, qui construit des puits en Afrique, ou sont mangés par les élèves.
Plus d'informations sur le programme Explorateurs de l'eau : https://www.explorateursdeleau.org/accueil

Marianne Coulavin, de la rédaction des 4 saisons

Jardin Bio

Apprendre à jardiner au naturel

Collecte pesticides

19/03/2019 - 83 % des Français réclament des informations pour jardiner au naturel. C'est ce qu'indique une enquête réalisée début 2019 auprès de 1 000 adeptes du jardinage, par l'enseigne Botanic. Toujours selon cette enquête, seule une personne sur dix ignore totalement le dispositif de la loi Labbé, et 8 sur 10 ayant encore des produits à base de pesticides de synthèse sont prêts à s'en débarrasser.
Autre donnée intéressante : peu d'entre eux seulement (14 %) indiquent connaître les nombreuses solutions alternatives. L'enseigne prévoit donc d'organiser cette année encore une nouvelle collecte nationale de pesticides (59,5 tonnes ont été récupérés depuis 2014), les 22-23 et 29-30 mars.
Enfin, le samedi 30 mars, des ateliers pour jardiner au naturel seront organisés dans les magasins.
Il reste encore beaucoup à faire pour partager nos bonnes lectures... et pratiques !

Habitat écologique

Moins d'une batterie sur deux collectée

Alors que l'usage des appareils et des véhicules à batteries ne cesse de se développer, il est bon de savoir qu'en Europe, seules 45 % des batteries usagées rejoignent une filière de collecte spécifique.
Douze ans après l'entrée en vigueur de la réglementation européenne sur la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs, ces résultats sont très insuffisants et accroissent les risques pour l'environnement.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 saisons

6 résultats sur 525 - Page 2/88
[1]2[3][4][5][6][7][Dernière]
© 2008 Terre vivante