Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités

Les biocides : les pesticides domestiques oubliés

Désinfectant Squirrel_photos, Pixabay

Squirrel_photos, Pixabay

14/04/21 - Savez-vous ce qu'ont en commun le collier anti-puces de votre chien, les produits pour protéger une terrasse en bois ou les nettoyants à l'eau de javel ? Ce sont tous des biocides, des pesticides domestiques. Dangereux tant pour la santé humaine et celle des animaux que pour l'environnement, ces substances toxiques oubliées sont utilisées au quotidien. Il existe pourtant des alternatives naturelles pour s'en passer.

Avec plus de 5 400 produits pesticides domestiques identifiés dans l'étude Pesti'home menée par l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire a pu conclure que « l'utilisation des pesticides à domicile est généralisée : 75 % des ménages ont utilisé au moins un produit pesticide dans les 12 mois précédant la date de l'enquête ». Spray et répulsifs contre les moustiques et autres insectes volants ou rampants, herbicides pour les plantes d'intérieur et d'extérieur, shampoing anti-poux et médicaments antiparasitaires, peinture et traitements contre les moisissures ou encore désinfectants, ces substances qui visent à éradiquer les organismes vivants dits nuisibles ne sont pas sélectives - destinées à un but précis, elles finissent généralement dans la nature, polluent les sols, l'air et les rivières. « Par définition actifs », ces produits sont « donc susceptibles d'induire des effets néfastes sur l'homme » selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Prévention et alternatives

Identifier ces différents produits, connaître et respecter leurs précautions d'emploi, mais aussi prendre conscience de leurs effets délétères est ainsi fondamental, d'autant plus que de nombreuses solutions naturelles existent pour s'en passer. Dans cet objectif de sensibilisation et d'accompagnement, l'association Eau et rivières de Bretagne, la Maison de la bio 29 et la Maison de la consommation et de l'environnement ont publié fin 2020 une fiche d'information téléchargeable gratuitement en ligne intitulée "Les biocides, des pesticides méconnus". Pour Dominique Le Goux, chargée de mission pesticides et santé dans l'association Eaux et rivières de Bretagne, cette fiche constitue un premier pas : « C'est une découverte de ce que sont ces produits, où on peut les retrouver, essayer de faire comprendre les grandes généralités et toutes les alternatives qui sont possibles. » En effet, cette fiche invite à échanger certains produits pour d'autres plus écologiques, mais propose aussi des gestes et techniques faciles à adopter. Privilégier les répulsifs naturels et installer des moustiquaires ou des rideaux de perles permettront par exemple de se prémunir contre les moustiques. Aérer quotidiennement son logement favorisera le renouvellement de l'air ambiant, chassera les polluants intérieurs, les poussières mais aussi l'humidité et limitera ainsi les moisissures. Au-delà de l'aspect écologique, ces solutions plus saines se révèlent parfois même plus économiques que les produits chimiques : un avantage pour l'environnement, pour votre santé et pour votre porte-monnaie !

Si vous souhaitez en apprendre plus pour vous passer des biocides à la maison, vous trouverez la fiche "Les biocides, des pesticides méconnus" en suivant ce lien.

Vous pouvez également trouver des recettes pour fabriquer vous-même vos produits ménagers dans le livre Je fabrique mes produits ménagers aux éditions Terre vivante.

Madeleine Goujon

Voir toutes les actualités

Notre sélection de livres

L'isolation thermique écologique

Livre L'isolation thermique écologique
Conception, matériaux, mise en oeuvre - Neuf et réhabilitation.

Un livre "référence" pour particulier et professionnel

(20 x 26 cm); 35,50 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante