Diminuer la taille de la police (small).Augmenter la taille de la police (large).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

6 résultats sur 15 - Page 1/3
1[2][3]

48h pour fêter l’agriculture en ville

Visuel 48h

17/04/2018 - Plus de 15 métropoles participent les 21 et 22 avril aux 48 heures de l'agriculture urbaine. Un week-end pour végétaliser les villes, dans une ambiance conviviale, pour apprendre à jardiner, composter, cuisiner, retrouver le goût des aliments... et tout simplement (re)mettre les mains dans la terre ! Vous pourrez inaugurer un composteur collectif et réaliser un potager en boîtes à Marseille, participer à Toulouse et sens environs à un pique-nique zéro déchet ou un atelier de dégustation et de conseils pour faire pousser des verdures comestibles ; à Strasbourg, rendez-vous pour une fête au jardin de l'enfance et de la famille ou des conférences jardinées...

Enfin, à Grenoble, Terre vivante organise une conférence « l'agriculture urbaine, une solution pour nourrir les villes ? » à la Maison du Tourisme à 20 heures et une vélorution potagère permettra d'emmener le public à la rencontre des lieux de production alimentaire. Bien d'autres événements et animations vous attendent !
Rendez-vous sur le site des 48h de l'agriculture urbaine puis choisissez la ville qui vous concerne.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Apprendre à composter près de chez soi

Semaine compostage

06/04/2018 - Vous avez peut-être vu une invitation, sur votre commune, à venir vous servir en compost sur un site dédié ? A l'occasion de la semaine nationale du compostage de proximité, de nombreuses collectivités et associations vous accueillent jusqu'au 8 avril pour vous faire bénéficier de compost, vous donner les clés du compostage ou simplement vous sensibiliser à l'intérêt de cette pratique... facile à intégrer dans son quotidien, que ce soit du compostage domestique ou partagé, proche de son logement ou en établissement.
Sur le site de la Semaine du compostage, retrouvez toutes les animations prévues département par département... et connectez-vous aux associations pour en savoir plus. La campagne nationale se termine le 8 avril, mais de nombreuses opérations se poursuivent. Le compostage, c'est toute l'année !
Plus d'infos : https://www.semaineducompostage.fr

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Concours Fermes d’avenir 2018 : une ferme encouragée dans chaque région

30/03/2018 - Quatorze fermes, installées chacune dans une des régions du territoire français outre-mer inclus, ont été récompensées cette année dans le cadre de la troisième édition du concours Ferme d'avenir.

Installées depuis au moins deux ans, ces fermes sont viables économiquement, innovantes, éducatives ou collaboratives et ont un impact positif sur les territoires, l'humain et l'environnement (préservation de la biodiversité, entretien de la vie des sols et de la qualité de l'eau, réduction des déchets...).

Une dotation de 5 000 euros a été remise à ces paysans innovants, travaillant seuls, en couple ou en groupe, pour leur permettre de financer de nouveaux projets. Leurs parcours, leurs histoires et leurs projets méritent le détour ! A découvrir ici.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

48h pour lancer la saison du jardinage en ville

16/03/2018 - D'Albi à Tournai, en passant par Lyon, Nice ou Strasbourg... Dans près d'une quinzaine de villes en France, des collectifs et associations se mobilisent pour préparer une nouvelle édition des 48 heures de l'agriculture urbaine. Les 20, 21 et 22 avril, de nombreux événements vont permettre d'informer, mobiliser et former sur le jardinage en ville. Objectif : soutenir les habitants qui veulent végétaliser leurs maisons et leurs quartiers, dessiner une ville plus verte, plus agréable et plus respectueuse.
Pilotées par la Sauge (Société d'agriculture urbaine généreuse et engagée), les 48h se déclinent à leur manière dans chacune des villes : Bordeaux, Brive-la-Gaillarde, Bruxelles, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris IDF, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse, Tournai.
Vous pourrez retrouver le programme des animations sur http://www.les48h.fr

Dès à présent, pour donner vie au projet de végétalisation des rues, des campagnes de crowdfunding sont organisées dans de nombreuses villes :
https://www.kisskissbankbank.com/fr/users/les-48h-de-l-agriculture-urbaine

 

 

Les gros-becs aux mangeoires

08/03/18 – On le voit rarement au jardin d'habitude, mais l'hiver 2017-2018 s'avère exceptionnel. Le gros-bec casse-noyaux, ce passereau généralement discret que l'on distingue à sa parure vive aux tons orange et bleu et à son énorme bec, fait une apparition remarquée aux mangeoires cette année, comme le constatent les données de BirdLab, le programme de sciences participatives qui permet au grand public de faire remonter ses observations aux scientifiques.

Alors que l'oiseau était quasiment absent en 2016-2017, sauf dans le Nord-Est, il est présent partout cette année, et en particulier dans le Sud-Ouest. Et surtout, il est arrivé en France très tôt, dès décembre, alors qu'il arrive en France d'habitude plutôt après le 1er janvier. Il faut savoir que le gros-bec fait partie des migrateurs partiels, c'est-à-dire qu'une frange de la population reste sur place pour passer l'hiver. Une autre, la plus importante, migre de l'Europe du Nord et de l'Est vers le Sud pour aller chercher de la nourriture.

Alors, pourquoi cet oiseau est-il arrivé en masse dans toute la France et aussi précocement ? Trop tôt pour le dire avec certitude selon Romain Lorrillard, chercheur au programme Vigie-Nature qui chapeaute le programme BirdLab. Il avance néanmoins l'hypothèse que « la reproduction des gros-becs semble avoir été très forte en Scandinavie et en Allemagne du Nord au printemps. Les réserves de nourritures locales manquant, cela expliquerait qu'un grand nombre d'individus soient partis se nourrir ailleurs dès le début de l'hiver. C'est sûrement cette raison qui a aussi entrainé la venue de quantité de sizerin flammé. Mais cela reste à confirmer. »

En tout cas, n'hésitez pas à continuer à le nourrir à la mangeoire, où sa stature imposante ne l'empêche pas de cohabiter sans problème avec les autres petits passereaux. Et notez qu'il reste encore jusqu'au 31 mars pour enregistrer vos observations sur BirdLab à l'aide de votre smartphone !

Pour en savoir plus, consultez le site de Vigie Nature.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio.

Maisonnettes pour abeilles sauvages

Wildbiene

23/02/2018 - Les abeilles sauvages sont en voie de disparition, alors qu'elles occupent une place déterminante dans la biodiversité. Pour les protéger, la start-up suisse Wildbiene+Partner lance une campagne pour installer chez les particuliers une maisonnette BeeHome. Ces maisonnettes en bois sont livrées avec une population de cocons d'abeilles maçonnes encore en hibernation - des osmies cornues, totalement inoffensives -, et peuvent être installées très simplement, en ville comme à la campagne, sur un balcon ou dans un potager. Leurs possesseurs deviennent alors "parrains d'abeilles". Le concept, inventé par les biologistes Claudio Sedivy et Tom Strobl, issus de l'École Polytechnique Fédérale de Zurich, est circulaire : à la fin de la saison, les maisonnettes sont renvoyées à Wildbiene+Partner qui se charge de libérer les cocons d'éventuels parasites et leur assure une hibernation correcte. Une fois rénovée, la maisonnette sera retournée à son propriétaire, qui recevra au printemps une nouvelle population de départ - sans aucun frais supplémentaire. Tél. : 00 41 44 533 75 17 ; www.abeillessauvages.fr
Contribuer à la campagne de financement participatif.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 15 - Page 1/3
1[2][3]

Notre sélection de livres

Le guide Terre vivante du potager bio

Livre Le guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

(19,5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante