Le radis, à semer et à consommer rapidement

Article publié le
Frais et très croquant, le radis est incontestablement le symbole du potager. Pour semer le radis, assurez un arrosage suffisant et régulier, qui lui permettra un développement harmonieux. Enfin, consommez-le très rapidement pour profiter au mieux de sa valeur nutritionnelle et gustative. 
Un bouquet de radis du jardin

Semis et culture

Le radis supporte très mal les grandes chaleurs et la sécheresse. Ainsi, de février à début mars, sous un tunnel froid, le radis est installé sur un emplacement ensoleillé. Le sol doit être meuble et riche en humus. Le semis à la volée procure un gain de place appréciable, mais aussi une densité irrégulière. Mieux vaut s’armer de patience et déposer les graines une à une sur le sol, à 2 cm de distance. Enfoncez-les à 1 cm de profondeur, tassez à la main au fur et à mesure. Résultat : aucune graine perdue ou de radis chétif !

De mi-mars à juin, ainsi qu’en septembre, semez en lignes, parfois en association avec les carottes, dont la culture dure plus longtemps. Ou comme le suggère cet abonné, via l’association de l’épinard, du radis et de l’aneth :

À la mi-août, après la récolte des pommes de terre, bêcher superficiellement le terrain. Passer le râteau, s’il y a des mottes, faire des sillons d’environ 5 cm de profondeur distants de 20-25 cm et en tasser le fond. Y semer des épinards d’hiver, pas trop épais, auxquels on aura préalablement incorporé quelques graines d’aneth et de radis. Recouvrir le semis de 1-2 cm de terre. Les radis seront à point un mois plus tard. 
R. G. – 76 Montigny

Maintenez un sol frais, par des arrosages répétés si besoin. Les radis doivent croître rapidement et sans à-coups pour ne pas piquer, ni se creuser. Relativement à cette préoccupation, notre abonné nous partage son astuce.

Planter les pommes de terre fin mars et les butter aussitôt. Semer des radis entre les rangs de pommes de terre, dans le sillon. Couvrir d’un plastique perforé, posé sans arceaux, à même la terre. Les tiges de pommes de terre soulèveront le plastique. Radis non piquants garantis ! 
J. G.– 50 Avranches 

Une main qui tire sur un radis pour l'extraire du sol

Pour la récolte, le radis ne démarre jamais au bout de 18 jours, comme une certaine variété semblerait le promettre. Il faut un bon mois, voire davantage pour les semis de début de saison. Attendez donc fin juillet/ début août pour récolter (juin pour les radis d’hiver). Prélevez au fur et à mesure les plus gros. En revanche, conservez les plus beaux. C’est-à-dire ceux présentant une précocité, une certaine vigueur, et une jolie forme. Ils feront d’excellents porte-graines.

Conseil bio

Par temps sec, les feuilles peuvent présenter des petits trous, c’est l’œuvre de l’altise, une petite puce de terre. Cette dernière peut dévorer vos semis ou les stresser. Poudrez les feuilles avec de la cendre de bois au moment de la rosée du matin ou du soir. Sinon, utilisez un filet anti-insectes (hormis pour les semis de début ou de fin de saison). 

Variétés

Dessin d'un radis

Le radis `rond écarlate Sora’.

Il existe les radis et radis-raves d’été comme `Red Meat’ (chair rouge) ou `Blanc de Munich’. Dans la variété des radis à forcer (à semer sous abri) il y’a `De dix-huit jours’, `Sarda’, ou encore, `Gaudry’. Enfin, concernant la variété de tous les mois, on retrouve `Rond écarlate’, `Flamboyant’, `Rudi’ et `Falco’ (radis ronds et de gros calibre).

Josiane Goepfert 

 

 

 

 

Brouillon auto
Livres de Terre vivante
Autopromo outils de taille