Récolter et conserver mes graines

Article publié le
Je cherche un guide pour récolter et surtout conserver mes graines. Je ne vois pas de livres dans vos éditions pouvant traiter ce sujet. Pierre Basconnet, Courpalay (77)
Potager sauvage

La réponse des 4 saisons

Une nouvelle édition du livre Produire ses graines bio, de Christian Boué, est de nouveau disponible en librairie !

Vous pouvez aussi lire notre dossier sur l’autoproduction de semences paru dans le hors-série #21 (fév. 2020) et une brève de Josselin Rivoire dans le HS #23 (p. 8), que nous reproduisons ci-dessous. Par ailleurs et pour finir, vous pouvez trouver des informations pratiques (formations, publications, personnes ressources…) auprès des associations de jardiniers près de chez vous (s’il s’en trouve) et sur internet.

Conserver
Graines à l’abri !
Profitez d’un moment de tranquillité pour vous lancer dans une tâche minutieuse : réunir et trier les semences laissées çà et là, les sachets ouverts et les graines récoltées. Il est temps d’ordonner ce qui n’a pu l’être en pleine saison potagère. Les emballages alimentaires ou médicamenteux peuvent se révéler parfaitement adéquats pour la conservation des graines. Le papier aluminium et les boîtes métalliques du café protègent par exemple de l’humidité et de la lumière. De la même manière, on peut garder les flacons en verre teinté pour protéger les plus grosses graines. Étiquetez pochons, boîtes et flacons puis choisissez une belle boîte hermétique où vous classerez les graines par ordre alphabétique, ou date de semis. Stockez-la au sec et au frais. Une fois vos graines protégées, classées et rangées, savourez la satisfaction d’un travail bien fait et la perspective de démarrer une nouvelle saison sur de bonnes bases.