Planter le chou-fleur : le dernier semis de l’année

Article publié le
Savez-vous planter le chou-fleur ? Il se révèle être l'un des derniers semis de l'année, sous abri. Semé jusqu'à fin octobre, il se récoltera en juin et juillet. Au printemps, vous les repiquerez en les dispersant au milieu des fleurs et autres légumes. Autant en profiter dans son potager !
Une vue globale sur le potager avec une petite cabane tout au fond

Semis et culture

Le chou se présente comme un légume vert, facilement cultivable sur des terres fertiles, en plein soleil. Les jardiniers conseillent notamment d’en cultiver différentes variétés afin d’en étaler les récoltes. Immanquablement, cela favorise la diversité des saveurs dans l’assiette.légumes

À l’automne, vous pouvez semer des variétés hâtives de choux-fleurs, jusqu’à la mi-octobre. Choisissez par exemple ‘Erfurt nain très hâtif’. Attention, semez sous abri, vous les repiquerez en mars, et récolterez en juin et juillet. Pareillement, l’astuce de notre abonné est la suivante :

À l’automne, je conserve trois choux par variété à reproduire, en pleine terre ou sous châssis selon leur résistance au froid. Au printemps, je les arrache avec une belle motte et les replante en triangle très serré dans un coin du potager. 
P. A. – 25 Besançon 

Au printemps, vous pouvez semer de mars à juin, en pépinière, à exposition ensoleillée. Repiquez un mois plus tard en pleine terre, apportez une demi-pelle de compost dans chaque trou de plantation et mélangez bien avec la terre de jardin. Distance de plantation : 80 cm en tous sens. En fonction des variétés, la durée entre semis et début de récolte varie de quatre à huit mois, vérifiez donc cette information sur l’emballage des semences. Le chou-fleur ne se conserve pas au-delà de quelques jours au réfrigérateur. Sinon, il perd rapidement de sa qualité nutritive. Si vous avez une récolte trop abondante à la fois, pensez à la congélation ou à la stérilisation.

Conseil bio

Vue sur le potager du Centre Terre vivante

Évitez de planter trop de choux (toutes variétés confondues) au même endroit. En effet, la piéride, papillon blanc dont les chenilles font de la dentelle avec les feuilles de choux, verrait sa tâche facilitée. Dispersez-les au contraire, au milieu des fleurs et autres légumes. Assurément, l’association des légumes et plantes fonctionne très bien selon les amitiés choisies. Dans le cas du chou-fleur, nous conseillons de recouvrir la terre nue autour du chou-fleur par du trèfle. Ce compagnonnage est recommandé pour protéger celui-ci de la mouche du chou. Autrement, vous pouvez alterner les rangs de choux et d’haricots verts pour limiter les ravages des pucerons.

Variétés

À fleurs blanches, violettes, vertes ou jaunes, les variétés ne manquent pas de diversité. Non seulement visuelle, mais aussi gustative. Laissez vous séduire par le fameux chou ‘Romanesco’ à la forme pyramidale, et par le chou frisé, aussi appelé “chou plume”.

Dans mon jardin du Doubs, j’ai remarqué que les années de bon rendement pour les ‘Romanesco’ ne coïncidaient pas avec celles des choux-fleurs classiques. En plantant les deux, je ne mets pas tous mes œufs dans le même panier !
J. Goepfert

Josiane Goepfert

 

Brouillon auto
Livres Terre vivante