Des médecines douces pour vos fruitiers
Des médecines douces pour vos fruitiers 1
Des médecines douces pour vos fruitiers 2
Des médecines douces pour vos fruitiers 3
Des médecines douces pour vos fruitiers 4
Des médecines douces pour vos fruitiers
Des médecines douces pour vos fruitiers 1
Des médecines douces pour vos fruitiers 2
Des médecines douces pour vos fruitiers 3
Des médecines douces pour vos fruitiers 4
nouveaute

Des médecines douces pour vos fruitiers

Phytothérapie, homéopathie, aromathérapie…

22,00

Les clés pour traiter le plus naturellement possible les fruitiers
Quantité

Les ennemis des fruits sont nombreux et le « zéro traitement » a ses limites, si l’on veut être sûr d’avoir des arbres en bonne santé et une récolte correcte. La lutte chimique étant une impasse, dont nous savons à présent qu’elle nous empoisonne, ce livre à pour objectif de vous donner les clés pour traiter le plus naturellement possible les fruitiers.

Un des principes de base de toute agriculture écologique est de ne pas perturber les équilibres naturels par des interventions brutales. C’est ce principe que les jardiniers, agriculteurs, arboriculteurs, appliquent lorsque qu’ils utilisent des produits à base de plantes, que ce soit en préventif ou pour faire face à une attaque subite, car les substances végétales se décomposent rapidement sans laisser de résidus et, de ce fait, ne polluent pas l’environnement.

Mais comment ? On sait que les substances contenues dans les plantes sauvages agissent de diverses manières sur les maladies et les ravageurs. Les purins de feuilles de sureau ou de gourmands de tomates, par exemple, ont un effet répulsif sur de nombreux ravageurs. La teneur élevée en silice de la prêle renforce les tissus cellulaires, empêchant les champignons pathogènes de pénétrer aisément dans les feuilles… et les ravageurs de s’alimenter. D’autres encore contiennent des substances qui tuent les champignons et les bactéries pathogènes, ou inhibent leur développement.

Différentes possibilités et techniques s’offrent ainsi à vous pour soigner les arbres fruitiers en utilisant des médecines douces : extraits de plantes, argiles, macérats, homéopathie, gemmothérapie, isothérapie, huiles essentielles, kanné, neem, thé de compost, EM, LiFoFer, élixirs floraux…

Grâce à des plantes médicinales indispensables à la bonne santé d’un verger naturel, biologique, biodynamique, permacole, ces remèdes seront un soutien précieux à des productions végétales pérennes telles l’arboriculture et la viticulture.

Auteur : Jean-Luc Petit
Nombre de page : 160
Date de parution : 01/03/2021
ISBN : 9782360986088
Thématique : Jardin bio
Sous thématique : Verger, arbres et arbustes
Collection : Conseils d'expert

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des médecines douces pour vos fruitiers”

AU SOMMAIRE

  • L’eau : une clé pour la réussite de vos traitements
    • Notions élémentaires
      • Juste mesure
      • Contrôler et ajuster le pH
    • Préserver la qualité de son eau
      • Traitements traditionnels de l’eau du réseau
      • La dynamisation : des traitements innovants
  • L’argile
    • De quoi parle-t-on ?
    • Les différents types d’argiles
      • La kaolinite
      • L’illite
      • La montmorillonite
      • La bentonite
      • Les sépiolites et les palygorskites (argiles magnésiennes)
      • Et aussi…
    • La kaolinite calcinée, une large palette d’applications
      • Effet fixateur
      • Apport nutritif (fertilisation foliaire)
      • Contre les maladies fongiques
      • Contre les ravageurs
    • Les badigeons
      • Une seconde peau pour l’arbre
      • Trois badigeons à vocations différentes
      • Quelques recettes
  • La Phytothérapie appliquée aux végétaux
    • Les différentes préparations
      • Les purins et les extraits fermentés
      • Les décoctions
      • Les infusions ou thés
      • Les extraits à l’eau froide
    • Les fixateurs ou mouillants
    • Les plantes les plus utilisées
      • L’ortie (Urtica dioica)
      • La prêle (Equisetum arvense)
      • La fougère aigle (Pteridium aquilinum)
      • Consoude et grande consoude de Russie
      • La tanaisie (Tanacetum vulgare)
      • L’absinthe (Artemisia absinthium)
      • L’ail (Allium sativum)
      • Le chêne (Quercus spp.)
      • Le saule blanc (Salix alba)
      • Le sureau (Sambucus)
    • Le thé de compost
      • Composition et propriétés
      • Préparation
      • Applications
    • Lait et petit-lait
    • La phytothérapie en culture tropicale
      • Le tabac (Nicotiana tabacum, N. rustica, N. glutinosa)
      • Le papayer (Carica papaya)
      • Le piment (Capsicum frutescens)
      • Le curcuma (Curcuma domestica)
      • La téphrosie (Tephrosia candida)
      • Le cœur-de-bœuf (Annona reticulata)
      • Le sisal (Agave sisalana) et l’aloès (Aloe vera)
      • Le filao (Casuarina equisetifolia)
  • L’homéopathie appliquée aux végétaux
    • Un peu d’histoire
    • Les teintures mères
      • Les dilutions hahnemanniennes, dites « à flacons multiples »
      • Les dilutions korsakoviennes, dites « à flacon unique »
    • Les bienfaits de la propolis
      • Deux formules de base
      • Plusieurs mélanges intéressants
    • L’isothérapie
      • Définition
      • Le principe
      • L’épandage des cendres (ou poivres) en agriculture biodynamique
    • La lithothérapie
    • La gemmothérapie
  • Aromathérapie : les vertus des huiles essentielles
    • Des propriétés puissantes
    • Les huiles essentielles les plus couramment utilisées en agriculture
    • Les eaux florales (hydrolats)
  • Les insecticides végétaux
    • Le pyrèthre (ou chrysanthème) de Dalmatie
      • Deux modes de préparation
      • Conservation
      • Utilisation
    • Le neem
      • Une grande richesse organique
      • Extraits de feuilles
      • Extraits de graines
      • Utilisation
    • Le quassia
    • Des principes actifs méconnus
  • La biodiversité, une protection irremplaçable
    • Les plantes compagnes
      • Les Ombellifères
      • Les Astéracées (aussi appelées Composées)
      • Les Fabacées (Légumineuses)
      • Les Labiacées (Labiées, Lamiacées)
      • Les Crucifères
      • Les Polygonacées
      • La phacélie
      • Les plantes « médicinales »
    • Les haies, arbustes ou arbres compagnons
    • Nichoirs et refuges
    • Les animaux de la basse-cour
  • Alternatives et perspectives nouvelles
    • Les macérats huileux
    • Le kanné
      • De quoi s’agit-il ?
      • Applications
    • Les micro-organismes efficaces (EM)
      • Préparation
      • Stockage
      • Applications
    • La litière forestière fermentée (LiFoFer)
      • Préparation solide
      • Préparation liquide
      • Applications
    • Élixirs floraux ou fleurs de Bach
      • Le Rescue®
      • L’infusion solaire
      • La décoction
      • La fabrication homéopathique
  • Annexes
    • Index des maladies
    • Index des ravageurs
Des médecines douces pour vos fruitiers

Des médecines douces pour vos fruitiers

22,00