Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Calendrier des travaux du jardin

Au potager

  • Plantez les échalotes.
  • Hors période de gel, apportez du compost, fauchez phacélie et moutarde et incorporez-les à la couche superficielle du sol.
  • Récoltez chicorée sauvage, choux, endives, mâche, panais, poireaux, salsifis, topinambours.
  • L’épinard est l’une des premières verdures disponibles au printemps : semé fin février début mars, vous le récolterez jeune, deux mois plus tard. Apportez avant le semis du compost bien mûr (6 litres par m2), qui sera incorporé au sol par un léger griffage. Semez dans des raies espacées de 25 cm (en n’oubliant pas de tasser la terre avec le dos du râteau), éclaircissez en laissant une plante tous les 10 cm, 1 à 2 semaines après la levée. Arrosez uniquement si le printemps est sec.
  • A moins d’avoir un très grand jardin, évitez le motoculteur qui crée une “semelle” dure sous la partie travaillée et multiplie les racines des plantes à rhizomes type chiendent ou liseron. Utilisez plutôt la grelinette, sorte de fourche à bêcher très large à deux manches, qui permet un travail en profondeur sans retournement, tout en ménageant votre dos. Apportez du compost puis affinez les mottes au croc ou avec une houe, tout en incorporant le compost. Laissez sortir les herbes spontanées que vous détruirez avant de faire vos premiers semis.
  • Si vous ne l’avez déjà fait, c’est le moment d’apporter du compost après avoir terminé les bêchages. Le compost maison, mélange de déchets frais (de cuisine ou du jardin) et de végétaux secs (feuilles, broyat…), en tas ou en silo, permet d’obtenir le plus équilibré et le plus économique des amendements de fond. Avec un compost réussi, vous aurez moins de problèmes de maladies et de ravageurs qu’avec des engrais organiques du commerce. Apportez entre une demie et une brouette de 30 kg pour 10 m² selon les cultures.
  • Sous climat doux, plantez les premières pommes de terre.
  • Plantez : échalote, ail, oignon, rhubarbe (espacez de 1,50 mètre).
  • Semez en pleine terre bien exposée : fève, épinard, oignon, pois.
  • Semez sous abri : carotte hâtive, laitue, persil, radis.
  • Semez sous abri : radis (variétés hâtives), carotte (variétés à forcer), chou de printemps.
  • Plantez l'ail.

Au jardin d’ornement

  • Semez au chaud les annuelles à végétation lente : dahlias, tabac, sauges, verveines...
  • Taillez les saules et récupérez le bois pour en faire des tuteurs.
  • Étalez du compost au pied des rosiers et dans les emplacements libres des plates-bandes.
  • Taillez vos arbres, hors période de gel.
  • Faites le tour du jardin pour le débarrasser des branches mortes.
  • Dès que les grands froids sont passés et avant que les bourgeons ne deviennent fragiles, il faut tailler les hortensias. Eliminez depuis la base branches sèches et tiges trop fines afin d’aérer la touffe. Puis supprimez les inflorescences fanées en coupant au-dessus des gros bourgeons qui fleuriront cette année.
  • Dès le démarrage de la végétation, taillez les arbustes d’ornement à floraison estivale, en veillant à effectuer une taille souple, qui respecte la silhouette naturelle de la plante. Coupez le bois sec et retombant, ainsi que quelques branches âgées pour aérer le cœur et favoriser les nouvelles pousses. Enfin raccourcissez un peu la couronne si nécessaire.
  • Commencez à tailler les arbustes à fleurs d’été.
  • Dès que fleurit le cornouiller mâle, commencez à tailler les rosiers.
  • Dès que les grands froids ne sont plus à craindre, coupez les parties sèches des plantes vivaces.
  • Scarifiez la pelouse pour supprimer les mousses, si le temps le permet.
  • S’il fait doux, étalez du compost au pied des arbres, des arbustes et des rosiers.

Au verger

  • Traitez vos pêchers contre la cloque au moment du gonflement des bourgeons avec de la bouillie bordelaise (12 g/l) ou de l’oxychlorure de cuivre (7 g/l). Renouvelez 15 jours après. Taillez-les avant floraison.
  • Pruniers : supprimez les momies des fruits desséchés qui restent collés sur les rameaux.
  • Pour les arbustes, la plantation en butte est indispensable si votre terre est argileuse ou humide. Décapez le sol sur un carré de 50 à 60 cm de côté ; ameublissez la terre sur une quinzaine de centimètres de profondeur et incorporez des cailloux, pour faciliter le drainage ; installez la motte de l’arbuste (après avoir desserré le chignon des racines) et comblez dessus et autour avec de la terre meuble mélangée à du compost. Arrosez, paillez.
  • Plantez arbres et arbustes fruitiers si le sol n’est pas gelé.
  • Posez des nichoirs pour nourrir les oiseaux.
  • Supprimez tous les fruits momifiés et les branches desséchées par la moniliose des arbres à noyaux.
  • Vous pouvez encore planter des arbres fruitiers à racines nues.
© 2008 Terre vivante