Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

Grippe aviaire 2020 : les volailles elles aussi confinées

Volailles

Klimkin, Pixabay

09/11/2020 – Face à l’évolution rapide de la propagation du virus de l’influenza aviaire après la découverte de deux oiseaux contaminés aux Pays-Bas le 23 octobre dernier, le Gouvernement français a adopté des mesures de prévention et annoncé, jeudi 5 novembre, un niveau de risque « élevé » d’introduction du virus dans certains départements du territoire métropolitain.

Détecté sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas fin octobre, le virus « influenza aviaire hautement pathogène H5N8 » continue de se propager en Europe : « des foyers domestiques et des cas dans l’avifaune sauvage ont été confirmés non seulement aux Pays-Bas mais également en Allemagne et au Royaume-Uni », a révélé le Ministère de l’Agriculture. Passé d’un risque « négligeable » à un risque « modéré » d’introduction du virus en métropole le 25 octobre, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, considère désormais ce risque « élevé » dans une quarantaine de départements « traversés par les couloirs de migration » et dans des zones à risque particulier. Dans un communiqué, jeudi 5 octobre, le Ministre appelle en conséquence à un « strict respect des mesures de biosécurité et à la surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux, et des chasseurs. »

Des mesures de prévention telles que la « claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux » ou encore l’interdiction de rassemblement, concours, foires ou expositions d’oiseaux ont été rendues obligatoires dans les départements classés en niveau « élevé » et dans les zones à risque particulier (notamment des zones humides « fréquentées par les oiseaux migrateurs »). Transport, lâcher de gibiers à plumes et utilisation d’appelant sont également interdits. La « surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux » mais aussi « la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet » doivent être observées sur l’ensemble du territoire.

Bien que la maladie « infectieuse, virale et très contagieuse » affectant les oiseaux domestiques comme sauvages puisse provoquer leur mort, le Ministère précise – pour les souches H5N1 et H5N8 détectées entre 2015 et 2017 – que « la consommation de viande, foie gras et œufs [par l’humain] ne présente aucun risque ». Le virus serait d’ailleurs inactivé par la cuisson complète de la viande à 70° selon l’Organisation mondiale de la Santé.

Suivez ce lien pour la carte des départements et zones à risque particulier concernés par les mesures.

Et ce lien pour plus d'informations sur les mesures de biosécurité pour les opérateurs professionnels.

Voir toutes les actualités

Notre sélection de livres

Le guide Terre vivante du potager bio

Livre Le guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

(19,5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante