• Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 516 - Page 1/86
1[2][3][4][5][6][Dernière]
Jardin Bio

Jardiniers en herbe

Collège explorateurs

01/04/2019 - Jardiner au collège, une bonne façon de partager des problématiques environnementales. Au collège REP Henri Wallon de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), un travail important a été mené autour de la gestion de l'eau.

Les élèves de l'atelier jardin ont en effet dû faire preuve d'imagination pour créer des jardins économisant l'eau, tout en recyclant des matériaux ; ils ont mis au point des mini-serres dans des bouteilles en plastiques, des pots avec réservoir d'eau, un système de goutte à goutte... Un récupérateur d'eau de pluie et un composteur ont été installés, et les élèves pratiquent aussi le paillage des cultures. Leur ingéniosité a été récompensée par le prix de la créativité et le coup de cœur du jury 2018 du concours Explorateurs de l'eau, un programme pédagogique international visant à sensibiliser les jeunes aux enjeux de l'eau douce.
Dans ce collège, l'atelier jardin existe depuis plusieurs années, avec le but de reconnecter ces jeunes urbains à la nature. Il regroupe une vingtaine d'élèves, encadrés par deux professeurs, qui se réunissent deux fois par semaine le midi. Ce projet permet également aux élèves de repenser leur rapport à l'alimentation. Tout en étant contraints dans le choix de leurs plantations par les vacances scolaires, il font pousser des radis, des oignons, des salades, des fraises ou encore des tomates... Les fruits et légumes récoltés sont vendus au profit de l'association Villages Dogons, qui construit des puits en Afrique, ou sont mangés par les élèves.
Plus d'informations sur le programme Explorateurs de l'eau : https://www.explorateursdeleau.org/accueil

Marianne Coulavin, de la rédaction des 4 saisons

Jardin Bio

Apprendre à jardiner au naturel

Collecte pesticides

19/03/2019 - 83 % des Français réclament des informations pour jardiner au naturel. C'est ce qu'indique une enquête réalisée début 2019 auprès de 1 000 adeptes du jardinage, par l'enseigne Botanic. Toujours selon cette enquête, seule une personne sur dix ignore totalement le dispositif de la loi Labbé, et 8 sur 10 ayant encore des produits à base de pesticides de synthèse sont prêts à s'en débarrasser.
Autre donnée intéressante : peu d'entre eux seulement (14 %) indiquent connaître les nombreuses solutions alternatives. L'enseigne prévoit donc d'organiser cette année encore une nouvelle collecte nationale de pesticides (59,5 tonnes ont été récupérés depuis 2014), les 22-23 et 29-30 mars.
Enfin, le samedi 30 mars, des ateliers pour jardiner au naturel seront organisés dans les magasins.
Il reste encore beaucoup à faire pour partager nos bonnes lectures... et pratiques !

Habitat écologique

Moins d'une batterie sur deux collectée

Alors que l'usage des appareils et des véhicules à batteries ne cesse de se développer, il est bon de savoir qu'en Europe, seules 45 % des batteries usagées rejoignent une filière de collecte spécifique.
Douze ans après l'entrée en vigueur de la réglementation européenne sur la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs, ces résultats sont très insuffisants et accroissent les risques pour l'environnement.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 saisons

Alimentation et bien être

Bactéries intestinales en danger

19/03/2019 - Dans un article publié début octobre dans Science, des chercheurs américains estiment que les bactéries intestinales bénéfiques pour notre santé sont en danger d'extinction du fait de l'industrialisation et d'une alimentation trop aseptisée.
Ils proposent la création d'une grande banque pour stocker les bactéries intestinales, avec l'objectif d'y conserver les microbiotes de tribus vivant hors du monde occidental, lesquels pourraient servir à réensemencer la flore dégénérée des intestins occidentaux.

Spécialiste des symbioses microbiennes, Marc-André Selosse, interrogé par le Journal de l'environnement, trouve cette idée très problématique (risques sanitaires, risques de dérives juridiques et financières) et estime préférable de modifier nos règles sanitaires et de réduire l'usage des antibiotiques qui altèrent notre flore intestinale.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 saisons

Jardin Bio

La Nuit de la Chouette revient !

Nuit de la chouette 2019

28/02/2019 - Ce samedi 2 mars a lieu dans toute la France métropolitaine la 13e édition de la Nuit de la Chouette organisée par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Ce rendez-vous bisannuel a pour but d'apprendre aux petits comme aux grands à connaître les chouettes et les hiboux ainsi que les menaces qu'ils subissent. En 2017, l'événement avait mobilisé plus 22 000 visiteurs.
Nouveauté cette année : la Nuit de la Chouette durera un mois, au cours duquel plus de 400 activités seront proposées : sorties nocturnes pour voir ou écouter les rapaces, conférences, projections de films et fabrication de nichoirs... Si les activités sont toutes gratuites, certaines nécessitent toutefois une réservation.
Cette journée est l'occasion d'aller en famille ou entre amis (re)découvrir ce qui se cache derrière ces rapaces méconnus et comment nous pouvons les protéger. Pour vous donner quelques idées, voici trois événements phares de ce samedi :

  • A Aytré en Charente‑Maritime (17) est organisée une kermesse au Relais nature de la Moulinette sur les animaux nocturnes de 14h à 21h. Au menu : train fantôme, pêche à la ligne, escape game et soirée avec un quizz.
  • Le Centre d'observation de la nature de l'Île du Beurre organise, de 15h30 à 16h30 à la Maison du Parc naturel régional du Pilat à Pélussin dans la Loire (42), des ateliers de dissection de pelotes pour voir ce que mangent les chouettes et hiboux du parcs ou encore de fabrication d'un « chouettoscope », pour mieux reconnaître les différents rapaces.
  • Le Château de l'Escarelle, à La Celle dans le Var (83), ouvre ses portes de 14h à 22h pour de nombreuses activités : création de nichoirs, projection de film, conférence. Vous pourrez aussi assister au relâcher d'un animal soigné au centre de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO PACA et observer les papillons nocturnes.

 

Pour en savoir plus et trouver les activités près de chez vous, tout au long du mois : https://nuitdelachouette.lpo.fr/

Marianne Coulavin, de la rédaction des 4 saisons

 

Habitat écologique

Chauffage au bois : les fabricants sous le feu des critiques

Chauffage bois 19

F.-D. Richards/CC

28/02/2019 - Peut-on se fier aux performances énergétiques et environnementales annoncées par les fabricants d'appareils de chauffage au bois ? Non, répond l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) qui a réalisé une synthèse des études sur les émissions du bois-énergie. Les tests sont assez éloignés des conditions réelles : ils sous-estiment beaucoup les émissions et surestiment le rendement. Les quinze premières minutes de la combustion et les rechargements de bois ne sont jamais mesurés et sont les plus émissifs. L'humidité du bois, les résineux, les allures très réduites ou encore le vieillissement des appareils peuvent considérablement augmenter les émissions de composés organiques volatiles (COV) et de particules.

Il faut retravailler sur les normes et mieux informer les utilisateurs.


Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 saisons

6 résultats sur 516 - Page 1/86
1[2][3][4][5][6][Dernière]
© 2008 Terre vivante