Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Lessive : efficaces, les noix de lavage ?

© Antoine Bosse-Platière
legende © Antoine Bosse-Platière
On en rêvait : un produit naturel abondant, bon marché et efficace, capable de remplacer les lessives polluantes de nos industriels. Trop beau pour être vrai ? Voyons cela de plus près.
Partager cet article :
|

L'arbre aux noix de savon

"L'arbre aux noix de savon" : c'est le nom que les Anglais ont donné à un arbre très répandu au Népal et dans plusieurs états du nord et du sud de l'Inde, en raison de la forte teneur en saponine (10,1 %) du péricarpe de ses petites noix. Une richesse reconnue depuis des siècles par les Indiens, qui l'utilisent traditionnellement comme savon, shampoing ou lessive. Les noix ont par ailleurs des vertus médicinales utilisées en médecine ayurvédique, et la poudre issue des graines aurait des vertus insecticides.

L'arbre - Sapindus mukorossi ou Ritha - atteint 15 à 25 mètres de haut et ses nombreuses hampes florales se transforment à l'automne en autant de grappes de noix de couleur dorée. Après séchage, les noix sont décortiquées, triées et leurs coques devenues brun rouge sont stockées en sacs de toile. Ces "noix de lavage" sont arrivées en août 2004 en France.

Bien adaptées aux machines à laver

Les coques de ces noix sont vendues en sacs d'un kilo, ce qui suffit en principe à assurer les deux ou trois lavages hebdomadaires d'une famille de quatre personnes pendant un an. Quatre à six moitiés de coquilles sont suffisantes pour une machine de 5 kg, et peuvent en outre être réutilisées une seconde fois. Les noix ne moussent que dans l'eau chaude, donc pas pendant le rinçage.

Nous les utilisons chez nous depuis peu en respectant ces dosages, et personne n'a remarqué de différence avec la lessive sans phosphates. Leurs performances de lavage sont bonnes, elles respectent les couleurs et s'avèrent particulièrement économiques. Le linge est souple, sans odeur particulière. Elisabeth, une voisine, plutôt regardante sur la propreté, a été l'une des premières utilisatrices. Elle préfère augmenter les doses : 8 à 10 moitiés de noix pour sa machine de 6 kg. Cela reste encore très économique. Si le linge est sale, elle ajoute une cuillère à soupe rase du sel détachant vendu en complément. A 80 °C, même les taches de mûres ont disparu de ses torchons, estime-t-elle.

Ecologiques ?

Cette lessive 100 % végétale est totalement biodégradable et les coquilles peuvent être jetées au compost après utilisation. Reste à savoir dans quelles conditions elles sont récoltées en Inde, et quel peut être l'impact de l'exportation d'importantes quantités. Les informations obtenues auprès de l'importateur, la société Pural (67, Ostwald) et des expéditeurs indiens sont plutôt rassurantes : les écorces des noix de Ritha proviennent de l'Etat d'Himachal Pradesh, où ces arbres sont largement répandus, comme dans tout le nord de l'Inde. Le ramassage des noix, soumis à l'autorisation de l'administration forestière locale, se fait en novembre ; ni les arbres - qui vivent environ 70 ans -, ni la forêt ne subissent de dégradations.

Les populations rurales de cette région pauvre apprécient le complément de revenu que ce commerce leur procure. Le ramassage, l'ouverture des noix et le conditionnement des coques n'impliquent aucun travail d'enfants. Enfin, l'expédition se fait par bateau à des coûts raisonnables grâce au faible poids du produit. Mais les clients des magasins bio apprécieraient certainement que tout cela soit certifié par un label reconnu de commerce équitable.

Antoine Bosse-Platière

Noix de lavage, mode d'emploi

  • Il suffit de disposer dans le linge un petit sac de coton dans lequel on aura glissé 4 à 6 moitiés de coquilles (pour 4 ou 5 kg de linge) et de faire tourner la machine comme d'habitude, avec ou sans prélavage. Ce procédé convient pour tous les tissus, aux températures adaptées.

  • En cas de taches résistantes, ou pour du linge blanc ayant tendance à grisailler, ajoutez une cuillerée à soupe rase (15 g) de sel détachant ou blanchissant (percarbonate de sodium), qui libère de l'oxygène actif et est sans danger pour l'environnement.
  • Le sac d'un kilo de coquilles de noix (fourni avec trois petits sacs de coton) coûte environ 19 €, en vente dans de nombreux magasins de produits bio.

En savoir plus 
Les noix de lavage sont largement distribuées en magasins bio ou par Internet : www.noix-de-lavage.com ou www.lanoixdelavage.fr

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre Je fabrique mes produits ménagers
Laétitia Royant

Un recueil de débrouillardise et de simplicité volontaire...
Livre Le guide Terre vivante de l'habitat sain et naturel
Jean-Claude Mengoni
Manuel Mengoni
Bruno Gouttry
Laétitia Royant
Christelle Auzias

Aménagement, décoration, entretien... La bible !
Feuilleter le catalogue

Sur le m�me sujet

-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

Je fabrique mes produits ménagers

Livre Je fabrique mes produits ménagers

Un recueil de débrouillardise et de simplicité volontaire...

(21 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante