Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

Les Trucs et Astuces sont déposés par des particuliers qui souhaitent partager leurs expériences. N'hésitez pas à déposer les vôtres. Avant toute publication nous les relisons avec attention.

Rechercher un truc et astuce



Déposer un Truc et Astuce

10 résultats sur 893 - Page 84/90
[Première ][79][80][81][82][83]84[85][86][87][88][89][Dernière]
  • CONSERVATION DES GRAINES DE HARICOTS


    Mettre les graines (haricot, pois,…) bien sèches dans des bouteilles en verre teinté. Coincer un morceau de coton dans le goulot. Par dessus, mettre une pincée de fleur de soufre. Boucher avec un bouchon de liège. Ainsi, les graines ne seront pas attaquées par les charançons.
    G. D. – 47 Villeneuve-sur-Lot

  • LAITUE PRESQUE SPONTANÉE


    Ah ! les salades qui poussent en hiver, ces premières laitues dégustées au printemps. Elles n’en font qu’à leur tête. Je laisse monter en graines quelques pieds dans une bordure de rosiers, au jardin. Leur floraison est assez jolie pour ne pas déparer. Et quand les graines sont mûres, je couche le pied au sol. Les graines se répandent ici et là, de magnifiques salades surgissent, là où elles ont voulu, quand elles ont voulu. Je n’ai qu’à éclaircir éventuellement. Ça se passe bien mieux que lorsque j’interviens. Au moment des roses, les salades ont toutes été dégustées, seules subsistent quelques futures mères pour la saison suivante.
    D. C. – 60 Thérines

  • LAITUE SPONTANÉE


    L’été dernier, une batavia ‘Rouge grenobloise’ montée en graines est restée en place. Elle a eu la bonté de nous donner très tôt au printemps de très beaux plants qui s’étaient semés tout seuls. Cela nous a fourni, après repiquage, une belle planche de salades.
    A. L. G. – 56 Saint-Martin-sur-Oust

  • ARROSAGE DES LAITUES


    Au début de l’été, je repique mes laitues en rond autour d’un pot à fleurs en terre cuite (poreuse) que j’ai enterré jusqu’à quelques centimètres du bord, et dont j’ai bouché le trou du fond avec un bouchon de liège. Il suffit alors de remplir le pot d’eau de temps en temps et les laitues profitent par capillarité de cette réserve d’humidité. Chaque pot doit être recouvert d’une assiette ou d’une planchette pour éviter aux petits animaux du jardin de s’y noyer.
    L.-M. R. – 85 La Ferrière

  • PROTECTION DES LAITUES EN HIVER


    En octobre, faire un semis de trèfle (violet ou incarnat) mélangé à de la romaine ‘Blonde maraîchère’ ou ‘Rouge d’hiver’. Il faut 20 g de graines de trèfle pour 10 m2. Les laitues lèveront les premières, et lorsque le trèfle les rattrapera, il leur sera une protection efficace.
    F. D. – 09 Cérizols

  • REPIQUAGE DE LA MÂCHE


    La mâche lève souvent de façon capricieuse. Les taupes, qui affectionnent un sol fraîchement retourné après un été sec, ne sont pas étrangères à cette situation. Fatiguée de me retrouver avec de grands vides d’une part et une surpopulation un peu plus loin, j’ai essayé de repiquer de la mâche début octobre. Les plants ont repris sans difficulté et le carré de mâche est devenu présentable.
    R. G. – 76 Montigny

  • SEMIS DE MÂCHE


    Au moment du semis de mâche de fin juillet, nous avons toujours des fanes de haricots disponibles, aussi nous profitons de ce matériau. Après le semis, un bon arrosage, puis couverture avec ces fanes. Dès la levée – facilitée par le maintien de l’humidité –, nous pouvons enlever facilement le « mulch » de fanes de haricots.
    C. G. – 85 Benet

  • MÂCHE AU PIED DE LA HAIE


    Mon jardin est bordé par une haie à l’ancienne, composée entre autres de charmille. Au pied de cette haie, il y a une assez large allée, car les pousses prennent un peu sur le passage. L’automne venu tout est dégagé par la taille et, au pied de la haie, une terre très fine se révèle. Je sème de la mâche sur cette bande étroite exposée au sud. Tout l’hiver, mon approvisionnement en salades est ainsi assuré. C’est même un réel plaisir que de cueillir cette verdure, dans ce microclimat qu’est le pied de ma haie, avec ces quelques feuilles mortes qui protègent les plants, alors que le reste du jardin est si triste. Au printemps, je laisse grainer quelques pieds. Fin août, un petit coup de râteau, et le cycle recommence.
    D. C. – 60 Thérines

  • MÂCHE ET TOMATES


    Je sème la mâche parmi les tomates, car elle aime un sol tassé et elle bénéficie de cette situation ombragée.
    A. G. – 07 Sarras

  • MÂCHE PRESQUE SPONTANÉE


    Je laisse monter quelques pieds de mâche et je les secoue un peu quand les graines sont mûres. Cela marche très bien sous les haricots à rames : la mâche germe en fin d’été, quand les haricots ne donnent plus et commencent à perdre leurs feuilles.
    A. C. – 38 Saint-Martin-le-Vinoux

10 résultats sur 893 - Page 84/90
[Première ][79][80][81][82][83]84[85][86][87][88][89][Dernière]

Déposer un Truc et Astuce

-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

Créez vos cosmétiques bio

Livre Créez vos cosmétiques bio

Des cosmétiques bio "fait maison" : pratique et créatif !

(15 x 21 cm); 23,30 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante