Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 306 - Page 9/51
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
Jardin Bio

Comment faire ses graines : le film

10/06/13 – « Est-ce que les graines que j'ai récupérées cet été dans mon jardin germeront ? Mes tomates ne vont-elles pas dégénérer si j'en récupère les semences chaque année ? Où se trouvent les graines sur les épinards ? Comment extrait-on ces satanées semences de chicorées ? »

C'est pour répondre à ces questions que Martina Widmer et Sylvie Seguin, de Longo Maï et du Forum civique européen tournent un film pédagogique, intitulé "Semences buissonnières". Une souscription est ouverte pour pré-acheter le DVD, au prix de 25 €. Voir la bande-annonce sur le site du Forum civique, http://www.forumcivique.org/fr/articles/semences-semences-buissonni%C3%A8res

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Habitat écologique

Eoliennes de pignon pour pigeons

10/06/13 – Les installations de petites éoliennes fixées sur le mur-pignon ou sur le toit des maisons se multiplient. Attention, prévient l'AFPPE (Association des professionnels du petit éolien), ne vous laissez pas abuser, ces petites éoliennes relèvent de l'escroquerie et nuisent à l'image de cette énergie renouvelable.

Ce type d'installation est peu productif (faible hauteur, turbulences) et dangereux pour le bâti (vibrations, fissures...) et il faut dénoncer ce type de démarches commerciales abusives. Renseignez-vous auprès de votre espace info-énergie ou relisez l'article sur le petit éolien paru dans le n°194 des 4 Saisons du jardin bio.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Gelée royale : un site pour savoir ce que l'on achète

28/05/2013 - À l'heure où la traçabilité alimentaire pose parfois problème, le Groupement des Producteurs de Gelée Royale (GPGR) a rendu publiques les conclusions des analyses qu'il mène sur l'origine des gelées royales vendues sur Internet et par correspondance.

D'après les résultats de ces analyses, 98 % de la gelée royale vendue en France est importée d'Asie et surtout de Chine. La gelée royale étant très prisée pour ses nombreuses vertus, ce créneau attire logiquement commerçants peu scrupuleux et pseudo-apiculteurs. Ceux-ci proposent de la gelée royale à l'origine douteuse, car de nombreux apiculteurs asiatiques nourrissent leurs abeilles avec des succédanés de pollen (farine de soja) ou de nectar (sirop de glucose...) et traitent parfois leurs abeilles aux antibiotiques. Congélations et décongélations successives sont couramment pratiquées pour constituer des lots exportables et allonger la durée de conservation. Il n'existe pas de traçabilité individuelle systématique pour cette gelée royale importée, achetée à un prix dérisoire, qui passe entre les mains de nombreux intermédiaires avant d'arriver au consommateur - qui la paye beaucoup plus chère.

Face à l'opacité de ce marché, le GPGR a décidé de lancer geleeroyale-info.fr, un site qui permet au consommateur non seulement de connaître immédiatement l'origine et la qualité de la gelée qu'il achète mais aussi de localiser les producteurs de gelée royale qui respectent les normes françaises, identifiés par un label spécifique.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

Habitat écologique

Eclairage : les fluocompactes n'ont pas la cote

leds

27/05/13 - C'est paradoxal, mais le retrait progressif des ampoules à incandescence n'a pas majoritairement profité aux technologies les plus économes en énergie. L'engouement pour les fluocompactes (cinq fois plus sobres) s'est réduit depuis deux ans au profit des lampes halogènes, tandis que les leds (en photo), technologie la moins énergivore, progressent lentement. Devenues majoritaires, les halogènes vont pourtant être retirées du marché à partir de septembre 2016, du fait de leurs médiocres performances énergétiques.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Comptez les hirondelles !

nid_hirondelles

© Delamarre

27/05/13 – Les hirondelles sont revenues ! Jusqu'en août, vous pouvez aider la LPO (Ligue de protection des oiseaux) à compter les nids occupés, afin de mieux comprendre l'évolution de leurs populations.

L'enquête invite les particuliers à signaler tous les nids occupés d'hirondelles de fenêtre ou d'hirondelles rustiques. Ils peuvent également se rapprocher de leur association locale de protection de la nature qui relaie l'enquête, afin de participer à des recensements plus poussés menés dans 5 communes par département. Ces données permettront d'en apprendre plus sur ces oiseaux qui ont vu leurs populations dramatiquement chuter depuis une vingtaine d'années (- 41 % pour l'hirondelle de fenêtre). Et les printemps froids et humides de ces dernières années n'ont fait qu'accentuer ce déclin.

Les hirondelles affectionnent tout particulièrement les habitations pour y construire leurs nids en boue ; on peut fréquemment les apercevoir sous les avant-toits ou dans les anciennes granges. Il suffit donc de se balader et de lever un peu les yeux à la recherche de nids occupés ou de signaler directement les nids présents chez soi. Pour cela, une base en ligne est à la disposition des participants. Ils pourront aussi y découvrir des informations sur les ambassadrices du printemps, comme par exemple des solutions simples pour cohabiter avec elles.

C'est en mai 2012 qu'a débuté cette grande enquête. Près de 2 000 personnes se sont mobilisées, recensant plus de 44 300 nids. Un réel succès ! La LPO espère augmenter encore ce chiffre cette année.

www.enquete-hirondelles.fr

 

Jardin Bio

Tomates : quelle variété choisir ?

 © DR TOMATE_amelioree de montlhéry.jpg

© DR

07/05/13 - Une hésitation sur les tomates à planter cette année ? Un test comparatif a été réalisé sur deux ans par le lycée agricole de Blois sur 27 variétés, dont 18 hybrides F1. Au niveau du goût, la plupart des variétés traditionnelles se distinguent : ‘Russe Rouge', ‘Potiron écarlate', ‘Ananas', ‘Rose de Berne',  ‘Noire de Crimée', ‘Green Zebra', ‘Cornue des Andes'. Dans les hybrides, seuls ‘Corazon F1' et 'Premio F1' émergent au niveau de la saveur.

Par contre, sur les rendements, les F1 sortent leur épingle du jeu, notamment ‘Corazon F1', ‘Maestria F1' et ‘Fantasio F1'. Pour la résistance au mildiou, la palme va aussi aux hybrides, sauf ‘Rose de Berne', très résistante – et la préférée de notre collaborateur Antoine Bosse-Platière ! Enfin, si vous cherchez des tomates précoces, optez pour la ‘Green Zebra' et la ‘Prune Noire' ou pour une hybride (‘Fantasio F1' ou 'Corazon F1' par exemple).

Téléchargez le guide complet sur www.mon-guide-tomates.fr

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 306 - Page 9/51
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
© 2008 Terre vivante