Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 308 - Page 9/52
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
Habitat écologique

Extinction des feux

08/07/13 – Depuis le 1er juillet 2013, les éclairages intérieurs des locaux professionnels doivent être éteints une heure après leur fermeture, et au plus tard à 1 h du matin pour les éclairages des façades et des vitrines des magasins. Des dérogations sont prévues pour les événements exceptionnels.

Cet arrêté du 25 janvier dernier du ministère de l'Ecologie limite enfin les nuisances lumineuses et le gaspillage d'énergie dus à l'éclairage nocturne des bâtiments. Les économies d'électricité sont estimées par l'Ademe à 2 TWh par an, soit la consommation annuelle d'environ 750 000 ménages.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Pêches écoresponsables : les supermarchés français dans le viseur

13/06/2013 - Pendant cinq mois, l'association Bloom, qui oeuvre pour la conservation marine, a évalué la politique générale des achats de poissons des six principaux groupes de distribution alimentaire (Auchan, Carrefour, Casino, Leclerc, Intermarché et Système U). Elle a également analysé leur approvisionnement en poissons des grandes profondeurs, issus de pêches particulièrement destructrices et non durables.

La conclusion de cette enquête montre qu'aucune enseigne ne satisfait entièrement les critères d'évaluation de Bloom. Casino arrive ainsi en tête du classement (68% des critères remplis), suivi de près par Carrefour (61%) puis Système U (52%). Avec respectivement 26% et 19%, Auchan et Leclerc n'ont pas de quoi pavoiser. Quant au dernier de la classe, Intermarché, qui ne satisfait qu'un critère sur les 23 retenus, il obtient un score de 6% !
Ces résultats sont d'autant plus alarmants que les trois quarts du poisson frais en France sont achetés en grandes et moyennes surfaces...

Pour lire l'intégralité du rapport et en savoir plus sur les critères retenus pour cette étude : http://bloomassociation.org/fr/cp-classement-bloom-des-supermarches

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

Jardin Bio

Comment faire ses graines : le film

10/06/13 – « Est-ce que les graines que j'ai récupérées cet été dans mon jardin germeront ? Mes tomates ne vont-elles pas dégénérer si j'en récupère les semences chaque année ? Où se trouvent les graines sur les épinards ? Comment extrait-on ces satanées semences de chicorées ? »

C'est pour répondre à ces questions que Martina Widmer et Sylvie Seguin, de Longo Maï et du Forum civique européen tournent un film pédagogique, intitulé "Semences buissonnières". Une souscription est ouverte pour pré-acheter le DVD, au prix de 25 €. Voir la bande-annonce sur le site du Forum civique, http://www.forumcivique.org/fr/articles/semences-semences-buissonni%C3%A8res

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Habitat écologique

Eoliennes de pignon pour pigeons

10/06/13 – Les installations de petites éoliennes fixées sur le mur-pignon ou sur le toit des maisons se multiplient. Attention, prévient l'AFPPE (Association des professionnels du petit éolien), ne vous laissez pas abuser, ces petites éoliennes relèvent de l'escroquerie et nuisent à l'image de cette énergie renouvelable.

Ce type d'installation est peu productif (faible hauteur, turbulences) et dangereux pour le bâti (vibrations, fissures...) et il faut dénoncer ce type de démarches commerciales abusives. Renseignez-vous auprès de votre espace info-énergie ou relisez l'article sur le petit éolien paru dans le n°194 des 4 Saisons du jardin bio.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Gelée royale : un site pour savoir ce que l'on achète

28/05/2013 - À l'heure où la traçabilité alimentaire pose parfois problème, le Groupement des Producteurs de Gelée Royale (GPGR) a rendu publiques les conclusions des analyses qu'il mène sur l'origine des gelées royales vendues sur Internet et par correspondance.

D'après les résultats de ces analyses, 98 % de la gelée royale vendue en France est importée d'Asie et surtout de Chine. La gelée royale étant très prisée pour ses nombreuses vertus, ce créneau attire logiquement commerçants peu scrupuleux et pseudo-apiculteurs. Ceux-ci proposent de la gelée royale à l'origine douteuse, car de nombreux apiculteurs asiatiques nourrissent leurs abeilles avec des succédanés de pollen (farine de soja) ou de nectar (sirop de glucose...) et traitent parfois leurs abeilles aux antibiotiques. Congélations et décongélations successives sont couramment pratiquées pour constituer des lots exportables et allonger la durée de conservation. Il n'existe pas de traçabilité individuelle systématique pour cette gelée royale importée, achetée à un prix dérisoire, qui passe entre les mains de nombreux intermédiaires avant d'arriver au consommateur - qui la paye beaucoup plus chère.

Face à l'opacité de ce marché, le GPGR a décidé de lancer geleeroyale-info.fr, un site qui permet au consommateur non seulement de connaître immédiatement l'origine et la qualité de la gelée qu'il achète mais aussi de localiser les producteurs de gelée royale qui respectent les normes françaises, identifiés par un label spécifique.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

Habitat écologique

Eclairage : les fluocompactes n'ont pas la cote

leds

27/05/13 - C'est paradoxal, mais le retrait progressif des ampoules à incandescence n'a pas majoritairement profité aux technologies les plus économes en énergie. L'engouement pour les fluocompactes (cinq fois plus sobres) s'est réduit depuis deux ans au profit des lampes halogènes, tandis que les leds (en photo), technologie la moins énergivore, progressent lentement. Devenues majoritaires, les halogènes vont pourtant être retirées du marché à partir de septembre 2016, du fait de leurs médiocres performances énergétiques.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 308 - Page 9/52
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
© 2008 Terre vivante