Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 397 - Page 9/67
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
Habitat écologique

Rencontres estivales

6/07/2015 - Deux rendez-vous intéressants cet été pour ceux qui s'intéressent à l'habitat écologique :

Les Rencontres Européennes de la Construction Paille à Montargis (45), sur le site du CNCP-Émile Feuillette et au lycée en forêt, du 20 au 25 août prochain. Un programme pointu, coordonné par le Réseau Français de la Construction Paille (RFCP) et animé par des intervenants de dix-huit nationalités différentes, stimulera les réflexions croisées sur la construction paille en Europe et dans le monde. Au programme : 20 et 25 août visite de bâtiments, publics et privés, construits en bottes de paille. 21 août, "La paille et les professionnels". 22 août, "La paille a la fibre sociale". 23 août, "La paille en milieu urbain". 24 août, "La paille se partage" - Informations et inscriptions : http://esbg2015.eu/ -

Rencontres nationales des territoires à énergie positive, les 2, 3 et 4 septembre 2015 dans la communauté de communes du Thouarsais (Deux-Sèvres). En France, de nombreuses collectivités n'ont pas attendu l'année 2015 et le sommet de Paris consacré au climat pour réduire leur impact sur l'environnement. En cherchant à la fois à économiser leur énergie et à en produire à partir d'énergies renouvelables, ces territoires ruraux sont aux avant-postes de la transition énergétique. Plus de 200 collectivités lauréates de l'appel à projets “Territoires à énergie positive pour la croissance verte” ont reçu une aide financière de 500 000 €. Des centaines de participants issus de toutes les régions de France (élus et techniciens de collectivités locales, professionnels du secteur de l'énergie, chefs d'entreprises, acteurs du monde agricole, services de l'Etat) sont attendus pour débattre, échanger et partager leurs méthodes. Découvrez le programme complet de ces Rencontres : http://www.tepos2015.fr/

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Qui se cache derrière les marques ?

06/07/15 - Qui n'a acheté, au moins une fois dans sa vie, des produits Lesieur, Puget ou Matines ? Derrière ces produits alimentaires courants, il y a Sofiprotéol-Avril, une multinationale française au chiffre d'affaires impressionnant (7,3 milliards d'euros). Et un homme à sa tête, Xavier Beulin, par ailleurs président de la FNSEA.

Xavier Beulin est également – entre autres – président de l'EOA, l'alliance européenne des oléo-protéagineux, vice-président du Cetiom (institut de recherche spécialisé dans les filières oléagineuses), vice-président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Loiret... Via sa filiale Sanders, il est engagé dans un projet de maternité porcine de 890 truies à Poiroux, dans l'arrière-littoral des Sables-d'Olonne. À terme, cette maternité-usine prévoit la naissance de 23 000 porcelets par a.

Ces informations ont-elles bien leur place dans une rubrique "Alimentation et bien-être" ? Oui, car si les activités agro-industrielles de Xavier Beulin sont regroupées au sein du groupe Avril, sa filiale Sofiprotéol, quant à elle, est un fonds d'investissement détenant de nombreuses participations dans les semences génétiquement modifiées, la production d'agrocarburants à partir de graisses animales ou encore la fabrication de "nuggets" pour des restaurants McDonalds en Europe. Guère étonnant de la part d'un homme qui confiait au quotidien Libération, il y a quatre ans, avoir « la conviction que les biotechnologies [étaient] l'avenir de l'agriculture biologique. »

Souvenez-vous en quand vous achèterez votre huile ou vos œufs “de marque” au supermarché...

Lire le très bon papier paru sur Reporterre : http://www.reporterre.net/ENQUETE-5-Xavier-Beulin-l-homme

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Fruits à tous les étages

26/06/2015 – Une envie de faire partager les couleurs flamboyantes de vos fruits fraîchement poussés ? La mairie de Paris via son blog Ça se passe au jardin, s'allie avec Terre Vivante dans l'organisation d'un concours photo "Fruits à tous les étages".

Les fruits peuvent êtres photographiés en pots, en jardinière, en bac ou dans toutes sortes de contenants originaux. Et bien sûr "à tous les étages" : sur balcon, fenêtre, cour ou jardin partagé... Toutes les possibilités sont acceptées ! Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge, paysagistes en Dordogne et auteurs à Terre vivante, choisiront les photos gagnantes.

Et en cadeau ? Des places pour l'exposition Fruits à tous les étages qui a lieu du 2 juin au 1er novembre ainsi que des exemplaires de l'ouvrage Je réussis toutes mes cultures en pots.

Laissez-vous aller à la créativité !

Alexandra Thomas, de la rédaction des 4 saisons du jardin bio

Habitat écologique

Notre air intérieur toujours aussi pollué

18/06/2015 - Les études de l'observatoire de la qualité de l'air intérieur se suivent et se ressemblent. La dernière en date, publiée le 11 juin dernier a mesuré les concentrations en composés organiques semi-volatils (COSV) présents dans l'air et dans les poussières au sol des logements. Sur 48 produits recherchés dans les poussières, 32 ont été retrouvés dans plus d'un foyer sur deux. Quant aux 66 COSV recherchés dans l'air, 35 étaient présents dans plus d'un foyer sur deux.

Au palmarès des polluants les plus fréquents, on retrouve notamment les phtalates et le bisphénol A issus des plastiques ; les retardateurs de flamme des ordinateurs et des textiles d'ameublement ; les muscs de synthèse des produits d'entretien et cosmétiques ; la perméthrine des traitements insecticides ; le triclosan, antibactérien des produits d'hygiène corporelle ou encore les PCB encore présents dans les vieux joints d'étanchéité ou revêtements de sol des années 1970.

Même si les doses sont faibles, l'ensemble de la population est ainsi exposée sur de longues durées et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables. Certains composés sont suspectés d'avoir des effets sur le système nerveux et le système immunitaire, d'autres d'être des perturbateurs endocriniens. Une aération quotidienne de 10 min pour renouveler l'air, hiver comme été, reste un conseil pertinent, mais quand prendra-t-on des mesures pour bannir ces polluants de nos maisons ?

www.oqai.fr

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

La cueillette solidaire

16/06/2015 - L'association Renouer organise un colloque sur la cueillette solidaire les 17 et 18 octobre 2015 à Grasse (Alpes-Maritimes). La cueillette solidaire vise à lutter contre le gaspillage alimentaire en proposant à des particuliers ou à des collectivités qui ne récoltent pas leurs fruits, de confier cette cueillette à l'association, qui travaille avec des personnes en situation d'exclusion socioprofessionnelle.

Pour Renouer et d'autres associations de même type, la cueillette solidaire favorise la promotion des produits locaux, la protection de l'environnement, la création d'emplois et l'engagement associatif. Au programme des deux journées : partages d'expériences, réflexion sur les cueillettes qui créent des emplois puis cueillette collective lors du deuxième jour.

Alexandra Thomas, de la rédaction des 4 saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Bien manger à l'hôpital, c'est possible ?

11/06/2015 - « Infecte », « sans saveur », « immangeable »... D'après le site hopital.fr, les commentaires sur la nourriture servie à l'hôpital sont sans appel. Sauf qu'un patient qui mange mal, c'est un patient qui se soigne mal !

Opter pour une cuisine réalisée sur place avec des produits bio et locaux est-il utopique ? Le budget alimentaire tournant autour de 5 € par jour et par patient, c'est certainement une gageure. Aujourd'hui, 90% des hôpitaux produisent eux-mêmes leur repas, ce qui permet l'élaboration de produits de meilleure qualité. Mais si les cuisines hospitalières souffrent encore d'un manque de personnel qualifié par manque d'attractivité, elles peuvent aussi être innovantes.

L'approvisionnement local et bio est complexe : vers qui se tourner ? Les producteurs sont petits et multiples. Murielle Vrins, chargée de l'alimentation chez Equiterre, une association auteure d'un rapport sur les perspectives d'approvisionnement local dans les établissements de santé, propose de faire le lien entre les petits producteurs et les grandes cuisines hospitalières. En organisant des achats groupés, l'obstacle du prix peut ainsi être dépassé, estime-t-elle.

Au Québec, un hôpital à Montréal a aussi réussi à faire grimper la consommation de légumes en proposant, en saison, des fruits bio et locaux. De nombreux hôpitaux seraient intéressés par cette démarche.

Un objectif à moyen terme peut être de proposer des produits bio et locaux ponctuellement, afin de faire plaisir de temps en temps et de se roder en termes d'approvisionnement. Ainsi, la saveur et le goût commenceront à revenir dans nos maisons de santé !

Alexandra Thomas, de la rédaction des 4 saisons du jardin bio

6 résultats sur 397 - Page 9/67
[Première ][4][5][6][7][8]9[10][11][12][13][14][Dernière]
© 2008 Terre vivante