Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Jardin bio

2 résultats sur 14 - Page 3/3
[1][2]3

Collecte de printemps

29/03/16 - Dans le cadre de la 11e Semaine pour les alternatives aux pesticides, qui se déroule du 20 au 30 mars 2016, l'enseigne de jardinerie Botanic invite tous les jardiniers à se débarrasser des pesticides qu'ils auraient encore dans leur cabane de jardin. Pour ce faire, ils peuvent les rapporter dans l'un des 66 magasins durant les week-ends des 25 et 26 mars et des 1er et 2 avril.

Organisées pour la troisième année consécutive, ces collectes ont permis de récupérer 9 tonnes de produits phytosanitaires en 2014, et plus de 11 tonnes en 2015. Les produits collectés sont pris en charge par Triadis, spécialiste de la gestion des déchets, et acheminés vers les centres de traitement agréés en vue de leur élimination.

Une façon d'anticiper la “loi Labbé” qui interdira l'utilisation des pesticides à partir du 1er janvier 2019 pour les jardiniers amateurs et dès le 1er janvier 2017 pour les collectivités locales. Une loi bienvenue, qui n'empêche néanmoins pas l'agriculture française d'utiliser toujours plus de produits phytosanitaires : malgré le plan Ecophyto lancé en grande pompe en 2008, leur consommation a crû de 9,4 % en 2014 alors que 2013 avait déjà enregistré une augmentation de 9 %. Et encore, ces données n'intègrent pas les produits néonicotinoïdes qui enrobent directement les semences…

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Un conservatoire-graineterie à Sainte-Marthe

01/03/16 - Créée par Philippe Desbrosses en 1974, la Ferme de Sainte-Marthe vend des semences potagères biologiques aux jardiniers. Sur les quelque 1 000 variétés qu'elle propose, seulement 4 sont des hybrides F1, la Ferme préférant maintenir des variétés anciennes. Pour montrer que ces semences artisanales peuvent être une réelle alternative à l'"agrobusiness", la petite entreprise de 11 salariés projette de créer un conservatoire-graineterie sur son lieu de production, en Anjou.

« Notre objectif est de partager notre savoir-faire de grainetier tout en conservant la diversité des semences que l'on pouvait trouver au début du siècle dernier, » explique Dominique Velé, codirecteur de la Ferme. Production sous abri et en extérieur, graineterie, épicerie... le but sera de montrer les différentes étapes de la production des semences, jusqu'à l'assiette. L'entreprise a acquis un terrain de 10 hectares, et commencé à l'aménager, avec un jardin d'essai, trois tunnels de 500 m2 chacun et 3 hectares de production à l'extérieur. Un verger a déjà été planté cet hiver, avec des variétés locales comme les pommiers ‘Patte de Loup' ou ‘Fenouillet Gris'.

Un appel à financement participatif vient d'être lancé sur la plate-forme Miimosa, afin de lever des fonds pour faire aboutir cet ambitieux projet. N'hésitez pas à contribuer !

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

2 résultats sur 14 - Page 3/3
[1][2]3

Notre sélection de livres

Le Guide Terre vivante du potager bio

Livre Le Guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver
Christian Boué Jean-Paul Thorez

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

512 pages; (19.5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante