• Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 491 - Page 3/82
[1][2]3[4][5][6][7][8][Dernière]
Alimentation et bien être

Des produits bio accessibles

01/06/2018 - Pas toujours évident d'acheter bio, que ce soit pour des raisons géographiques et/ou financières. Avec l'idée de rendre ces produits accessibles, quatre amis ont lancé depuis l'Aveyron, où ils ont installé leur entrepôt, le site de vente en ligne Aurore Market : depuis mars 2018, celui-ci propose des produits de 25 à 50 % moins chers qu'en magasin, avec une livraison sur la France entière.

« Nous voulions aussi que notre projet ait un volet social et solidaire, parce que cela correspond à nos valeurs », témoigne Roman Régis, l'un des fondateurs.
Pour chaque adhésion annuelle (60 €), une adhésion est offerte à une famille à faibles revenus. Après des débuts prometteurs - 2 600 adhésions en trois mois -, l'équipe recherche... des bénéficiaires : « nous avons actuellement 2 300 adhésions à distribuer, donc nous sommes à l'écoute d'associations ou centres communaux d'action sociale qui pourraient faire le lien ».
Le catalogue couvre un large éventail de produits, hors produits frais bien sûr - alimentation, hygiène et beauté, bébés, etc. - ; il devrait prochainement intégrer une trentaine de références en vrac. Bon à savoir quand on n'a pas de magasin bio dans sa région. https://auroremarket.fr

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Café compost : du 2 au 11 juin, pour partager sur le paillage et le compostage

Affiche Café compost 2018 échanges entre jardiniers01/06/2018 - Quand nous organisons nos journées Portes ouvertes, nos visites et nos stages dans les jardins de Terre vivante, nous voyons bien que vous pourriez échanger pendant des heures autour des questions du paillage, du compostage, des déchets verts... Si vous habitez dans la région Auvergne-Rhône Alpes, vous allez être gâtés du 2 au 11 juin 2018 : l'opération Café compost vous permet de rencontrer d'autres jardiniers, d'échanger des astuces et de partager vos expériences. En 2017, 62 Cafés compost ont eu lieu dans 53 lieux...

Dans la foulée, et cette fois-ci à l'échelle nationale, ne manquez pas l'opération "Bienvenue dans mon Jardin au Naturel", les 16 et 17 juin !

Pour découvrir les jardins de particuliers ouverts et le programme, découvrez ici la carte interactive : https://compostcitoyen-auvergne-rhonealpes.org/compostage/agenda

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Habitat écologique

Compteur Linky : pour un droit au refus

01/06/2018 - Enedis, filiale à 100 % d'EDF qui assure la gestion du réseau de distribution d'électricité, a prévu d'installer 35 millions de compteurs Linky en France d'ici 2024, pour un coût estimé de 5,67 milliards d'euros. Le coût de ce déploiement sera intégralement à la charge des usagers et le récent avis de la Cour des Comptes a bien montré que ce changement imposé n'a guère d'intérêt pour le consommateur. Par contre la pollution électromagnétique émise par ce compteur semble bien réelle et les témoignages se multiplient de personnes devenues électro-hypersensibles depuis la pose de ce compteur (www.temoignage-linky-france.fr). Linky génère en effet deux types d'émissions différentes. Il utilise tout d'abord le CPL (courant porteur en ligne) pour collecter et transmettre les données de consommation jusqu'à un concentrateur en superposant au courant 230 V- 50 Hz une fréquence de 35 à 90 Hz d'environ 1 volt toutes les 5 secondes 24 heures sur 24. Ce signal basse-fréquence est faible mais il circule en permanence sur tout le réseau électrique domestique du client. Dans certaines configurations, cela pourrait provoquer une pollution électromagnétique importante. En tout cas, les effets sanitaires de tels dispositifs n'ont pas été sérieusement étudiés. La seconde source de pollution provient des 700 000 concentrateurs équipés d'une puce GSM qui transmettent les données à Enedis. Une pollution électromagnétique plus puissante mais extérieure, du même type que celle de la téléphonie mobile et qui s'ajoute aux très nombreuses autres sources. Sans oublier que Linky, en mesurant 24h sur 24 votre consommation électrique, collecte ainsi à notre insu des données personnelles qui peuvent être vendues ou piratées... L'opposition à Linky commence à prendre de l'ampleur et à s'organiser. Plusieurs centaines de communes ont pris des arrêtés anti-Linky mais la plupart ont dû les retirer suite aux menaces d'importantes pénalités. Des actions juridiques collectives sont en cours dans plusieurs régions pour tenter de trouver une faille. Et quelques personnes électrosensibles ont obtenu qu'on leur réinstalle leur ancien compteur. Mais la partie est difficile face à un déploiement présenté comme obligatoire. Pour s'informer : www.priartem.fr - www.criirem.org - www.robindestoits.org

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Comptez les oiseaux de votre jardin les 26 et 27 mai !

mésange bleue nichoir

Cécile rousse/LPO

25/05/2018 - La LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au comptage national des oiseaux des jardins, les 26 et 27 mai. Le but de cette opération : mesurer l'abondance des espèces venues nicher dans les jardins. Alors que le comptage réalisé fin janvier avait montré un grand nombre d'oiseaux à la mangeoire - grosbecs casse-noyaux, tarin des aulnes et mésanges noires -, ceux-ci-seront-ils encore présents fin mai dans les jardins ? Combien de merles noirs, rouges-gorges et mésanges charbonnières, mais aussi de huppes fasciées, plus discrètes, aurez-vous la chance d'apercevoir ? Les migrateurs comme les hirondelles et le rougequeue à front blanc seront-ils présents en nombre ?
Pour participer, il n'est pas nécessaire d'être un expert, il suffit d'avoir un peu de temps, d'aimer regarder ce qui se passe dans son jardin et de savoir compter :

  • Choisir un jour d'observation, samedi ou dimanche, et un créneau d'1h, de préférence en-dehors des grosses chaleurs du milieu de journée.
  • Trouver un lieu d'observation, un jardin ou un balcon, à la ville (parc public...) ou en campagne.
  • Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Une fiche d'aide à la reconnaissance et un guide d'observation sont à votre disposition sur le site de l'Observatoire des oiseaux des jardins : oiseauxdesjardins.fr
  • Transmettre les données sur ce site.

 

Si vous rencontrez un problème pour l'identification d'un oiseau, envoyez une photo à l'adresse de l'Observatoire (oiseauxdesjardins@lpo.fr) avant le 17 juin 2018, de façon à l'identifier et à l'ajouter à la liste des espèces observées.

D'autres observatoires de la biodiversité sont également à découvrir sur vigienature.fr.

Alimentation et bien être

La révolution cycliste contre la pollution et pour la santé

Révolution cycliste

25/05/2018 - Fournir gratuitement des vélos - et des cours de cyclisme - aux habitants de la ville, afin de contribuer à réduire la pollution automobile et d'améliorer la santé : c'est le pari tenu par la ville de Birmingham, en Angleterre. Dernière étape du programme, 2 000 vélos ont ainsi été distribués ce printemps, notamment à destination des citoyens les plus affectés par la mauvaise qualité de l'air, vivant dans des secteurs éloignés des transports en commun.

De nombreux cours, accessibles à tous - des prêts de vélos sont prévus pour ceux qui ne sont pas équipés - permettent de (re)prendre confiance à vélo. Une « banque de vélos », permettant d'équiper les moins de 15 ans, sera bientôt lancée.

L'objectif de la "révolution cycliste" de Birmingham (Birmingham Cycle Revolution) est de parvenir à faire du vélo un moyen de transport au quotidien d'ici 20 ans, avec 5% des trajets à vélo d'ici 2023 et 10% d'ici 2033.

Plus d'informations : https://www.birmingham.gov.uk, Birmingham Cycle Revolution.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Jardiner autrement : participer au concours 2018

Jardiner autrement 2018

7/05/2018 - Le concours "Jardiner autrement, réduisons l'usage des pesticides au jardin" récompense depuis 2011 les jardiniers engagés dans des démarches de jardinage respectueuses des équilibres biologiques au jardin. Il est ouvert à toutes les personnes résidant en France métropolitaine qui souhaitent partager leur passion du jardinage, que ce soit en pleine terre ou en pot et indépendamment de la surface cultivée.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 27 mai 2018, via le site www.jardiner-autrement.fr (rubrique Participer).

Pour plus d'informations, tél. 01 44 39 78 70, concours@jardiner-autrement.fr

6 résultats sur 491 - Page 3/82
[1][2]3[4][5][6][7][8][Dernière]
© 2008 Terre vivante