Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 413 - Page 11/69
[Première ][6][7][8][9][10]11[12][13][14][15][16][Dernière]
Habitat écologique

Omissions de C02

06/08/2015 - À l'occasion de la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris en décembre 2015, les pays de l'ONU discuteront de leurs engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Mais un sujet restera tabou dans les négociations officielles : depuis le protocole de Kyoto, les émissions de CO2 d'un pays sont calculées sur la base de ce qui est produit dans le pays... et pas de ce qui y est consommé ! Cela permet aux pays occidentaux d'afficher des émissions inférieures à la réalité : en France, les « omissions de CO2 » représenteraient 41% des émissions totales. Cela permet aussi de rejeter le blâme sur d'autres pays comme la Chine (dont une bonne partie des émissions sont liées à des produits que nous consommons) et surtout de ne pas poser la question de l'évolution de nos modes de vie. Il y a donc urgence à prendre en compte ces « omissions de CO2 », pour élaborer les stratégies les plus pertinentes et réduire effectivement nos émissions globales. C'est l'objectif de l'initiative de Mes Courses pour la Planète, Observatoire de la consommation responsable, qui lance une pétition pour la prise en compte de ces « omissions » de CO2, qui sera remise en septembre à François Hollande. www.mescoursespourlaplanete.com

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Recettes anti-chaleur

© Omar MAHDI© Omar MAHDI

06/08/2015 - Il fait chaud, cet été. Très, voire trop chaud ! Au cas où on l'oublierait, télés et radios rabâchent qu'il faut faire attention et insistent sur les "bons gestes" à mettre en œuvre. Sans toutefois s'étendre sur la nature des gestes en question. Voici quelques petites recettes anti-chaleur !

Depuis la canicule* de 2003, un plan canicule est mis en place pour informer et protéger les personnes à risque (personnes âgées, enfants, femmes enceintes...). Mais à l'échelle individuelle, on peut mettre en place quelques règles simples et efficaces. D'abord, buvez de l'eau, au moins un litre et demi par jour en évitant les boissons sucrées ou alcoolisés. L'alcool, en altérant les capacités de lutte contre la chaleur, favorise la déshydratation du corps.

Mangez léger mais en quantité suffisante et oubliez les viandes grasses et les pâtisseries trop sucrées. Privilégiez salade verte, pastèques, melons, concombres, tomates..., aliments à la fois nourrissants, faciles à digérer et source d'hydratation. Pour les apports protéiniques, l'œuf ou les poissons blancs (cabillaud, bar) sont un bon compromis.

Ensuite, pensez à vous reposer : entre 12 h et 16 h, évitez de vous exposer et bannissez toutes activités physiques. Faites la sieste ou, pour ceux qui travaillent, restez dans un bureau frais. La nuit, aérez votre chambre pour faire entrer la fraîcheur. Si vous avez peur des moustiques, faites en sorte de créer un petit courant d'air : ces insectes n'apprécient pas trop le vent !

Rafraîchissez-vous plusieurs fois par jour : et plutôt que de multiplier douches et bains, utilisez un brumisateur manuel ou un gant de toilette mouillé. Et oubliez de vous sécher !

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

 

Jardin Bio

L'ère de l'urbanisme végétal ?

© Marie Arnould© Marie Arnould

25/08/15 - En moyenne, dans les 50 plus grandes villes de France, on compte 31 m2 d'espaces verts et 0,2 arbre par habitant... Des chiffres plutôt bas, non ? Il reste du travail aux villes françaises pour qu'elles deviennent plus vertes et que la nature y retrouve un peu de place. Une place plébiscitée par les Français puisque, selon une enquête menée par l'Unep (Union nationale des entrepreneurs du paysage), 7 Français sur 10 recherchent la proximité d'un espace vert lorsqu'ils emménagent.

Si des cités comme Angers, Nantes, Limoges, Lyon ou Metz font figure de pionnières, une nouvelle enquête menée en 2015 par l'Unep et Hortis (organisation rassemblant les responsables d'espaces nature en ville) a repéré les villes qui veulent investir massivement dans les espaces verts.

  • Dijon s'engage à développer la biodiversité urbaine ;
  • Menton mise sur le développement de son patrimoine végétal comme argument touristique ;
  • Paris, qui organise la COP21 en décembre, priorise son action sur la revégétalisation urbaine au sein du plan climat ;
  • Grenoble mise sur le rôle social des espaces verts ;
  • Caen affiche une volonté d'améliorer le cadre de vie de ses concitoyens.

La tendance de fond, toujours selon l'Unep, est notamment au développement de l'entretien doux – l'interdiction des pesticides aux collectivités en 2017 a d'ailleurs été votée par l'Assemblée nationale en juillet –, à la multiplication des espaces verts participatifs et à la mise en réseau des espaces de nature en ville via les trames vertes et bleues. L'ère de l'urbanisme végétal serait-elle enfin arrivée ?

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

http://www.observatoirevillesvertes.fr/

Jardin Bio

Un verger urbain à Royan

17/07/15 - Les vergers et les arbres champêtres regagnent le cœur des villes. Ainsi, la ville de Royan (17), en collaboration avec l'association Prom'Haies Poitou-Charentes et avec le soutien de la région Poitou-Charentes, a lancé un projet de plantation d'arbres et de haies dans le vallon de Ration, un espace naturel qui accueille des jardins familiaux en plein cœur de la ville.

Une centaine d'arbres fruitiers, en priorité des variétés rustiques et locales, y ont été plantés cet hiver. Ce verger doit être complété l'hiver prochain par la plantation de 24 arbres champêtres et 283 arbustes champêtres pour les haies. Les techniques de plantation utilisées (greffage, paillage...) respectent la nature du sol et limiteront toute action susceptible de nuire à la qualité biologique du site.

L'objectif est de préserver cet espace naturel en proposant des usages adaptés et des interventions qui favorisent l'échange et les rencontres intergénérationnelles. Des animations (plantation, greffage et biodiversité) à destination des écoles, des centres de loisirs et du grand public seront mises en place dans le futur.

Alexandra Thomas et Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

Habitat écologique

Rencontres estivales

6/07/2015 - Deux rendez-vous intéressants cet été pour ceux qui s'intéressent à l'habitat écologique :

Les Rencontres Européennes de la Construction Paille à Montargis (45), sur le site du CNCP-Émile Feuillette et au lycée en forêt, du 20 au 25 août prochain. Un programme pointu, coordonné par le Réseau Français de la Construction Paille (RFCP) et animé par des intervenants de dix-huit nationalités différentes, stimulera les réflexions croisées sur la construction paille en Europe et dans le monde. Au programme : 20 et 25 août visite de bâtiments, publics et privés, construits en bottes de paille. 21 août, "La paille et les professionnels". 22 août, "La paille a la fibre sociale". 23 août, "La paille en milieu urbain". 24 août, "La paille se partage" - Informations et inscriptions : http://esbg2015.eu/ -

Rencontres nationales des territoires à énergie positive, les 2, 3 et 4 septembre 2015 dans la communauté de communes du Thouarsais (Deux-Sèvres). En France, de nombreuses collectivités n'ont pas attendu l'année 2015 et le sommet de Paris consacré au climat pour réduire leur impact sur l'environnement. En cherchant à la fois à économiser leur énergie et à en produire à partir d'énergies renouvelables, ces territoires ruraux sont aux avant-postes de la transition énergétique. Plus de 200 collectivités lauréates de l'appel à projets “Territoires à énergie positive pour la croissance verte” ont reçu une aide financière de 500 000 €. Des centaines de participants issus de toutes les régions de France (élus et techniciens de collectivités locales, professionnels du secteur de l'énergie, chefs d'entreprises, acteurs du monde agricole, services de l'Etat) sont attendus pour débattre, échanger et partager leurs méthodes. Découvrez le programme complet de ces Rencontres : http://www.tepos2015.fr/

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

Qui se cache derrière les marques ?

06/07/15 - Qui n'a acheté, au moins une fois dans sa vie, des produits Lesieur, Puget ou Matines ? Derrière ces produits alimentaires courants, il y a Sofiprotéol-Avril, une multinationale française au chiffre d'affaires impressionnant (7,3 milliards d'euros). Et un homme à sa tête, Xavier Beulin, par ailleurs président de la FNSEA.

Xavier Beulin est également – entre autres – président de l'EOA, l'alliance européenne des oléo-protéagineux, vice-président du Cetiom (institut de recherche spécialisé dans les filières oléagineuses), vice-président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Loiret... Via sa filiale Sanders, il est engagé dans un projet de maternité porcine de 890 truies à Poiroux, dans l'arrière-littoral des Sables-d'Olonne. À terme, cette maternité-usine prévoit la naissance de 23 000 porcelets par a.

Ces informations ont-elles bien leur place dans une rubrique "Alimentation et bien-être" ? Oui, car si les activités agro-industrielles de Xavier Beulin sont regroupées au sein du groupe Avril, sa filiale Sofiprotéol, quant à elle, est un fonds d'investissement détenant de nombreuses participations dans les semences génétiquement modifiées, la production d'agrocarburants à partir de graisses animales ou encore la fabrication de "nuggets" pour des restaurants McDonalds en Europe. Guère étonnant de la part d'un homme qui confiait au quotidien Libération, il y a quatre ans, avoir « la conviction que les biotechnologies [étaient] l'avenir de l'agriculture biologique. »

Souvenez-vous en quand vous achèterez votre huile ou vos œufs “de marque” au supermarché...

Lire le très bon papier paru sur Reporterre : http://www.reporterre.net/ENQUETE-5-Xavier-Beulin-l-homme

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 413 - Page 11/69
[Première ][6][7][8][9][10]11[12][13][14][15][16][Dernière]
© 2008 Terre vivante