Diminuer la taille de la police (xx-small).Augmenter la taille de la police (small).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités

4 résultats sur 4 - Page 1/1

Indice de réparabilité... en 2021 !

Obsolescence

©AdobeStock

17/01/2020 – L’indice de réparabilité fait partie des mesures phares de la feuille de route du gouvernement pour l'économie circulaire. D’abord prévu pour 2020, son affichage sera rendu obligatoire à partir du 1er janvier 2021 sur les produits électriques et électroniques de grande consommation (smartphones, ordinateurs portables, machines à laver, téléviseurs...). Au moment de l’achat, le consommateur sera ainsi informé du caractère réparable du produit, prenant en compte la disponibilité de la documentation technique, la facilité de démontage et de remontage, la disponibilité des pièces détachées, etc. Une belle avancée pour lutter contre l’obsolescence programmée. Dommage qu’il faille encore attendre un an  !

Josselin Rivoire, de la rédaction des 4 saisons

Une AOC Bois du Jura

AOC Bois du Jura

08/01/2020 – Le bois du Jura a obtenu son homologation en Appellation d'origine contrôlée (AOC) en mars 2019. Il aura fallu quatorze ans pour construire le cahier des charges et instruire le dossier auprès de l'Institut national de l'origine et de la qualité (Inao). Mais le temps long, on connaît en sylviculture ! C'est d'ailleurs ce qui caractérise le bois du Jura : avec une densité éle-vée, permise par une pousse lente au‑delà de 500 m d'altitude, il est idéal pour la construction.

C'est la seconde AOC bois après celle accordée à celui de Chartreuse en octobre 2018. Toutes deux se caractérisent par une sylviculture en futaies irrégulières de sapins et d'épicéas, excluant toute coupe rase. Alors que les filières locales sont mises à mal par la pression du marché international, l'AOC devrait permettre de valoriser les spécificités et savoir‑faire locaux, et inciter les marchés publics à s'en saisir.

Josselin Rivoire, de la rédaction des 4 saisons

Soutenez l'association négaWatt !

02/12/19 – Depuis sa création, en 2001, l'association négaWatt formule de nombreuses propositions pour tenter de réussir la transition énergétique nécessaire afin de limiter les dégâts du changement climatique. L'association a ainsi construit un scénario exploratoire à 2050, le “scénario négaWatt”, qui indique les directions dans lesquelles le pays devrait s'engager ; elle a aussi produit de nombreuses études techniques complémentaires qui sont présentées lors de ses nombreuses visites dans les cabinets ministériels. Les 4 Saisons se sont souvent appuyés sur ses travaux pour ses articles.

Mais la tâche est colossale et l'association fonctionne avec seulement 5 permanents et une vingtaine d'experts bénévoles. Avec seulement 1 200 adhérents alors qu'il lui en faudrait 5 ou 10 000, elle lance une grande campagne de mobilisation pour augmenter ce nombre d'adhérents afin de pouvoir embaucher rapidement. Vous souhaitez aider une association qui oeuvre pour une transition énergétique réaliste et soutenable ? Soutenez l'association négaWatt.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons

Alerte à la lumière bleue

04/10/2019 – Des jouets aux lampes frontales en passant par la multitude d'écrans qui nous entourent, on la trouve partout. La lumière bleue est réputée toxique depuis une étude, publiée en 2010, par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Aujourd'hui, l'Anses enfonce le clou : impliquée dans la régulation des rythmes biologiques, l'exposition à la lumière bleue le soir a pour effet d'inhiber la production de mélatonine et de retarder l'endormissement. Enfants et adolescents, dont les yeux filtrent mal la lumière bleue, y sont particulièrement sensibles.

 

À long terme, une exposition chronique peut conduire à une baisse de la vue et augmente le risque de dégénérescence maculaire liée à l'âge. L'Anses recommande de faire évoluer le cadre réglementaire afin de mieux informer la population. Ne délaissez pas les lampes LED pour autant, mais privilégiez une température de couleur inférieure à 3 000 K.

Josselin Rivoire, de la rédaction des 4 saisons

© Fotolia

4 résultats sur 4 - Page 1/1

Notre sélection de livres

L'isolation thermique écologique

Livre L'isolation thermique écologique
Conception, matériaux, mise en oeuvre - Neuf et réhabilitation.

Un livre "référence" pour particulier et professionnel

(20 x 26 cm); 35,50 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante