Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

SEMIS DE COURGETTES DANS LE FUMIER
Ce « truc » m’a été enseigné par des jardiniers de ma région (Basses Cévennes).
Je plante mes graines dans du fumier de chèvre pur, pas trop frais. Cette technique permet de gagner en précocité et d’éviter le stress du repiquage. Mes courgettes sont d’une vigueur extraordinaire. Je les « mulche » et les arrose au moyen de bouteilles en plastique au fond découpé mises le goulot en bas.
1) Faire un trou de 30 à 40 cm de profondeur et de diamètre. Le remplir de fumier (frais en automne ou mûr au printemps). Repérer les trous en y plantant un bâton, qui servira ensuite.
2) En avril, après un bon arrosage, mettre en terre une à quatre graines (après germination, on ne gardera qu’un plant par trou). Former une tente avec un morceau de plastique transparent le bâton servant de mât. Fixer les bords de la tente au sol avec des cailloux ou des mottes de terre.
3) On peut enlever la tente, en fonction des conditions météorologiques, quand la plante a quatre ou cinq feuilles vraies. Enlever tout si le temps est doux et humide ; en cas de forte amplitude thermique (chaud et sec le jour, risque de gelées nocturnes), ouvrir la tente le matin, la refermer le soir après arrosage tiède (eau chauffée au soleil).
A.-M. S. – 30 Gagnières

< Retour aux Trucs et astuces

© 2008 Terre vivante