Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Alimentation et bien-être

L'actualité

Pic de pollution et santé

24/01/2017 - À moins d'habiter sur Mars (où l'atmosphère est peut-être plus respirable, finalement...), vous n'ignorez pas qu'une bonne partie de la France (Nord, Auvergne-Rhône-Alpes) est touchée par un important épisode de pollution. Voici quelques conseils pour limiter l'exposition aux particules fines qui, malgré les mesures de restrictions de circulation à Paris, Lyon ou encore Grenoble, restent nuisibles pour l'organisme.

Cependant, ne pas prendre sa voiture est une très bonne chose pour les automobilistes eux-mêmes : confinés dans un habitacle qui a tendance à accumuler la pollution, ils sont les plus exposés aux particules fines. Dans cette logique, il est par ailleurs conseillé d'aérer sa voiture régulièrement.

Pour vous déplacer, utilisez les transports en commun ou le vélo. Dans le cas de ce dernier, prudence. Car les efforts physiques augmentent les inspirations et, avec elles, l'ingestion de particules fines dans l'organisme. Il faut limiter la pratique du sport en extérieur lors de pics de pollution, et d'autant plus le vélo au milieu des embouteillages. Et contrairement aux idées reçues, le port d'un masque n'est pas utile car les particules polluantes sont extrêmement fines. Pour les sportifs invétérés, privilégiez les espaces verts le matin et le soir, ou bien pratiquez en intérieur si cela est possible.

Face aux particules fines, vous pouvez aussi fortifier votre organisme. Pour cela, rien ne vaut un bon sommeil et une alimentation saine. Notamment en consommant des antioxydants (petits fruits - mûres, prunes, fraises- et légumes tels qu'aubergines, artichauts, poivrons) qui permettent de lutter contre les éléments qui oxydent l'organisme comme les polluants

Et puis, même pendant un pic de pollution, pensez à aérer votre logement, qui sera toujours plus pollué chimiquement que l'air extérieur. L'air frais étant moins chargé en particules fines et donc plus pur, en hiver, aérez ainsi dix à quinze minutes le matin entre 8 heures et 11 heures ou le soir après 22 heures.
Enfin, sachez que chauffage à bois, tabac et bougie sont des facteurs aggravants car leur combustion libère des produits irritants. Et bien sûr, les produits de synthèses ou d'entretien (peinture, solvants...), ne sont pas non plus les bienvenus...

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

Voir toutes les actualités

Bien-être au quotidien

Les produits naturels basiques

Huiles essentielles pour la maison

Pour masquer les odeurs désagréables, essayez les huiles essentielles au lieu des désodorisants et autres diffuseurs de parfums de synthèse, qui se révèlent toxiques.

Redécouvrir le savon

Souvent remplacé par des produits synthétiques pourtant moins efficaces, plus coûteux et dangereux pour la santé, le savon reste incontournable. Partez à sa (re)découverte.

Indispensable argile

L’argile est l’un des plus anciens remèdes employés par l’homme. Elle rend de nombreux services pour la santé et c’est un soin de beauté incontournable. Petit rappel de ses vertus et usages.

Cuisine maison

Douceurs d'automne

Cake sucré de courge Butternut et noix

Vous étonnerez vos amis et surprendrez les petits gourmands avec ce cake à la courge. Une valeur sûre à l’heure du thé ou du goûter !

Les châtaignes

Elles furent longtemps un aliment de disette, dans les Cévennes ou les Alpes du Sud. Mais les châtaignes méritent d’être reconsidérées pour leurs propriétés nutritives et gustatives.

Les cures d’automne

L’automne est une période riche en récoltes. C’est le moment de profiter des fruits et légumes de saison riches en vitamines, mais aussi d’entreprendre des cures plus spécifiques qui renforceront l’organisme en prévision de l’hiver et boosteront nos défenses immunitaires.

Les plantes et leurs vertus

Le basilic

Très bonne source d’antioxydants, le basilic apporte une savoureuse note méditerranéenne aux plats.

Le souci

Évitez les autres mais surtout, ne vous passez pas de ce souci-là ! En cataplasme, il est hydratant, calmant, cicatrisant et antiseptique.

La pomme

Un fameux adage anglais proclame "one apple a day keeps the doctor away". Une pomme par jour éloignerait donc le médecin : qu'en est-il vraiment ?
© 2008 Terre vivante