Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Habitat écologique

L'actualité

Pollution et chauffage au bois

26/04/2017 - Le chiffre est assez terrifiant : les particules fines seraient responsables de 45 000 morts par an en France selon la Commission européenne !

Dans les agglomérations, les deux principales sources de particules fines sont le résidentiel/tertiaire (chauffage essentiellement) et le trafic routier (véhicules, mais aussi abrasion des routes, de pneus et des freins), chacune pour un peu plus de 30 % (données Airparif). Il y a donc urgence à réduire tout à la fois le trafic automobile en ville et les modes de chauffage les plus émetteurs.

Rappelons aussi que les chaudières et poêles récents à granulés ou à bûches émettent jusqu'à 100 fois moins de poussières qu'un ancien appareil à bûches et jusqu'à 400 fois moins qu'une cheminée à foyer ouvert.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

Voir toutes les actualités

Habitat et santé

Pollutions électro-magnétiques, danger

L’exposition aux champs magnétiques s’est accrue avec le travail sur écran et l’explosion des appareils sans fil. Son impact sur la santé fait l’objet d’intenses polémiques, mais les résultats d’études inquiétants se multiplient…

Pollution intérieure : éviter le formaldéhyde

Cancérogène, le formaldéhyde est devenu l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. Il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les panneaux de bois. Quelques conseils pour l’éviter.

Moins de pollution électro-magnétique au bureau

Nos bureaux et ceux de nos enfants sont soumis à une pollution électromagnétique qui s’accroît avec l’accumulation de nouveaux équipements. Que faire pour la réduire sans renoncer aux appareils les plus utiles ?

Bien choisir son poêle à bois

La technologie a révolutionné le chauffage au bois. Exit les bons vieux poêles et les matins frisquets dans la maison, bienvenue à des poêles au rendement et à l’autonomie maximales, comme les poêles à granulés (photo) ou les poêles de masse. Tour d’horizon des types de poêles actuellement sur le marché.

Poêles de masse, la chaleur douce

Très répandus dans les pays du Nord, beaucoup moins chez nous, les poêles de masse ont pourtant toutes les qualités pour faire un excellent chauffage principal, à la fois économique et écologique.

Granulés : le bois sans les contraintes

Performant et autonome, le poêle à granulés, comme chauffage principal ou d’appoint, est la nouvelle star des énergies renouvelables. Avec quelques inconvénients toutefois.

Matériaux écologiques

L'isolation en question

Bien isoler ses murs

Cellulose, briques de chanvre (photo ci-contre), lin, fibre de bois, liège expansé, plume, laine… les isolants écologiques sont désormais nombreux. Mais lequel choisir pour bien isoler vos murs ? Et quelle technique adopter ? Quelle épaisseur utiliser ? Quelques conseils de base.

Quel isolant choisir ?

Cellulose, fibre de bois, chanvre, lin, liège expansé, plume, laine… les isolants écologiques sont désormais nombreux. Mais lequel choisir ? Voici quelques critères de choix et un tableau comparatif qui vous aidera à prendre votre décision.

Bien isoler son toit

La toiture est le premier poste de déperdition de chaleur dans une maison (30 %). C’est donc par là qu’il faut commencer vos travaux d’isolation. Conseils de choix et de mise en œuvre.

Notre sélection de livres

La conception bioclimatique

Livre La conception bioclimatique
des maisons confortables et économes
Samuel Courgey Jean-Pierre Oliva

Le premier investissement avant de poser la première pierre

240 pages; (20 x 26 cm); 35,50 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante