Diminuer la taille de la police (medium).Augmenter la taille de la police ().Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

Les Trucs et Astuces sont déposés par des particuliers qui souhaitent partager leurs expériences. N'hésitez pas à déposer les vôtres. Avant toute publication nous les relisons avec attention.

Rechercher un truc et astuce



Déposer un Truc et Astuce

10 résultats sur 888 - Page 5/89
[1][2][3][4]5[6][7][8][9][10][Dernière]
  • vieux collants


    ils me servent de liens pour tout, car souples, élastiques, ne blessent pas, résistent au temps. Selon l'importance du lien nécessaire, je les coupe à la jambe, à la taille ou en tranches de saucissons sur toute la longueur de la jambe. Ainsi jeunes arbres et leur tuteur, vignes, tomates, rosiers y ont droit.

    Ils me servent aussi de passoire pour filtrer des purins à vaporiser.

    Et enfin, parce que je suis une buveuse de thés et tisanes que j'achète en vrac ou produis, je les utilise comme "boule à thé": après avoir fait bouillir plusieurs minutes un fragment de bas dans de l'eau, je le noue serré à un bout et lâche à l'autre pour le remplir et le vider rapidement et il me sert ainsi plusieurs semaines de suite.
    dominique - monnaie - 37
  • semis de grosses graines


    Dépitée d'être toujours la risée des mulots et campagnols lors de mes semis de petits pois et haricots, j'ai décidé il y a quelques années de les semer en caisses de polystyrène et de les repiquer. Je sème ainsi, petits pois, haricots, maïs, sans vraiment de soin, serrés dans la caisse emplie de terreau , avec un arrosage de départ et ensuite j'attends. Je les repique quand ils ont une vingtaine de cm assez profondément ce qui équivaut à un buttage.

    Cette méthode me satisfait grandement: pas de perte de graines, possibilité d'avancer la saison du semis en gardant la caisse à l'abri, lors du repiquage, il est facile de séparer les pousses afin d'en mettre une ou plusieurs selon ce que l'on veut. La reprise est rapide et seules quelques limaces s'y risquent.
    dominique - monnaie - 37
  • bulbes de tulipes


    Chez moi, tous les bulbes de narcisses, jonquilles, crocus se naturalisent merveilleusement par contre, alors que j'aime tant les tulipes, elles disparaissent immanquablement. Pour contrer cette réalité, j'ai essayé cette année de mettre mes nouveaux bulbes achetés dans ces petits paniers ajourés qui permettent de porter ensemble plusieurs godets de plants. Je les ai enterrés garnis aux endroits que je voulais fleurir et....nous verrons si je peux au moins les garder.
    dominique - monnaie - 37
  • ronce contre rhume,grippe,angine


    Cet automne nous avons stoppé net : une angine, une grosse rhinite, un début de syndrôme grippal avec fièvre grâce à la recette suivante:

    une petite poignée de" pousse de ronce" (les jeunes feuilles terminales de ronce), à faire infuser dans une théière, laisser tiédir, boire la théière par petites verres dans la journée.
    recette testée sur deux adultes et un adolescent de 14 ans ; les feuilles ont été récoltées et séchées en juillet.
    g - 75
  • Cordes dans le jardin


    Pour avoir à disposition toute l'année de bonnes cordes pour attacher quelque chose, c'est facile de planter dans un endroit du jardín un Formium tenax.

    Ses feuilles sèches s'utilisent comme corde, elles sont très résistantes et très flexibles, c'est impossible de les casser à moins d'utiliser un couteau
    Marco - Monachil - 74
  • Doryphores sur les patates


    Pour lutter contre leur prolifération, laissez pousser quelques plans de datura au milieu de vos plantations de patates. Cette plante très toxique (de la même famille que la pomme de terre) attire les doryphores et les empoisonne (surtout les larves). De plus, la datura éloigne aussi les rats taupiers. Cerise sur le gâteau : c'est une plante de toute beauté.
    Fabrice - ste-Marguerite Lafigère - Ardèche
  • se débarrasser des poux de nos enfants


    Pour les poux et les lentes une bonne solution expéditive et qui fonctionne :
    Avec de l'huile de calendula que l'on met après le shampooing de manière à laisser les cheveux bien gras. Passez le peigne à poux pour enlever les parasites. Laissez infuser 3 jours en passant régulièrement le peigne. Lavez avec un shampooing classique et un peu d'huile. Renouvelez si besoin. Avantages: les poux aiment les têtes propres et non grasses pour pondre leurs oeufs, les jeunes sont asphyxiés dans les cheveux gras et ne survivent pas. Pour les coussins, il faut les enfermer dans un sac plastique 2 jours pour tuer ce petit monde.
    isabelle - mugron - landes
  • aubépine et ronflement


    l'aubépine restreint durablement le ronflement tonitruant du ronfleur invétéré.
    Une tisane le soir durant 3 semaines puis pause de 3 semaines avant de recommencer.
    Nous sommes plusieurs à l'avoir testé.
    En plus c'est bon pour le coeur , les vaisseaux et surtout le sommeil de tous.
    g - 75
  • Lutter contre la louvette


    Suite à l'article sur la louvette:
    effectivement, la meilleure méthode pour s'en débarrasser est de les détruire physiquement en arrachant le plant attaqué, en creusant profond avec une pelle. La chenille est soit encore dans la racine de la plante, en général une laitue, soit elle est plus bas, d'où l'importance de creuser profond d'un seul coup car elle s'enfuit en profondeur dès les premiers coups de pelle. Bien émietter la terre pour la trouver, vérifier à l'intérieur de la racine si elle y est. Si elle n'est pas là, c'est qu'elle est en chemin vers le plant suivant, à surveiller donc, évidement.
    Astuce: comme les attaques ont surtout lieu au printemps, on peut tenter de repiquer le pied atteint en l'arrosant bien. En général, il repart.
    Et bon enfant comme je suis, lorsque je trouve une louvette adulte, je ne la tue même pas. De toute façon, il y en a tellement . Claude.
    Claude - MATHAY - Doubs
  • Un chevreuil dans les plantations


    Lorsqu'un chevreuil fut aperçu dans le potager, je me suis mis à renforcer les portes et les clôtures, mais il a réussi à pénétrer à nouveau. Outre le fait de laisser un chien dehors pour le faire fuir, je mis en place une méthode courante depuis peu dans la région Condroz-Ardennes belge: la laine de mouton non traitée et non lavée comme répulsif contre l'abroutissement du cervidé. Mis sur place autour des plantes ou sur les jeunes arbres, cela permet d'éloigner les cervidés et faire grandir les jeunes pousses et/ou arbres.
    Jesús - Yvoir - Namur - Wallonie
10 résultats sur 888 - Page 5/89
[1][2][3][4]5[6][7][8][9][10][Dernière]

Déposer un Truc et Astuce

© 2008 Terre vivante