Diminuer la taille de la police (medium).Augmenter la taille de la police ().Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. Supprimer l'ensemble de la personnalisationImprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

SEMIS DE CAROTTES
Pour avoir de belles carottes à faire « pâlir » de jalousie tous les jardiniers, il suffit de les chouchouter un peu au début, puis elles se débrouillent « comme des grandes » par la suite. Voici comment je procède :
– je fais un « sillon large » de 4 cm environ de profondeur et 15-20 cm de largeur ;
– je sème les graines largement, c’est-à-dire y compris sur les bords du sillon ;
– je referme le sillon en serrant un peu la terre sur les graines, puis je marque la ligne en jetant à la volée un peu de tourbe.
Et enfin mon truc : je recouvre le tout de tiges d’orties fraîches pour garder l’humidité du terrain le temps de la levée. Dès que les carottes apparaissent, j’écarte les tiges d’orties de chaque côté. Puis, quand les feuilles d’orties sont sèches, je les réduis en poudre en les frottant entre mes mains (avec des gants) juste au-dessus du semis. Par temps sec, les feuilles d’orties sont sèches juste quand le moment est venu de les retirer du semis.
Ensuite, deux opérations également importantes : éclaircissage lorsque les carottes ont entre 2 et 3 cm, puis léger buttage – éventuellement, en saison sèche –, couverture du sol entre les lignes avec orties ou autres végétaux.
Pour le principal semis (carottes d’hiver), ces opérations se situent dans le meilleur des cas entre le 15 mai et fin juin, ce qui fait que les carottes ont déjà bien poussé avant les mois de sécheresse. Elles résistent bien et refont une poussée lors des premières pluies d’automne.
O. T.-D. – 73 La Bridoire

< Retour aux Trucs et astuces

© 2008 Terre vivante