Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

Lutte contre les carpocapses de la pomme
Le procédé décrit est basé sur la constatation de nymphoses effectuées par les carpos dans les cageots en bois, ou les paniers en osier, dans lesquels je stockais les pommes après récolte.
En complément des bandes cartonnées sur les troncs, disposer à une 30aine de cm du pied des arbres un cageot de bois, contenant plusieurs couches d'écorces épaisses (comme celle du pin maritime) en les disposant de façon que les surfaces de contact entre 2 écorces soient importantes.
La quantité de carpos ainsi piégés est bien supérieure à celle contenue dans les bandes. Les carpos soit se réfugient entre 2 écorces, en surface, soit creusent un trou dans l'écorce épaisse (ce qui les rend moins facilement détectables).
Contrôler régulièrement les cageots, en écrasant les nymphes et en creusant les trous suspects des écorces.
Les écorces peuvent alors être réutilisées plusieurs fois, mais il est possible de ne pas parvenir à détecter certains individus s'étant réfugiés au cœur des écorces.
Renouveler le dispositif à chaque génération (jusqu'en fin de récolte des fruits), puis l'éliminer.
En 2016, je teste un ou plusieurs cageots par arbre, une ou plusieurs épaisseurs d'écorces par cageots, ainsi que l'utilisation de cageots perforés en plastique (plus durables dans le temps que les cageots de bois).

Claude - 40

< Retour aux Trucs et astuces

© 2008 Terre vivante