Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Tous les Trucs et astuces

ARGILE CONTRE LA FIÈVRE
Mélanger de l’argile verte et de l’eau. Il faut obtenir une pâte un peu molle mais pas trop, juste pour pouvoir l’étendre sur une étoffe ou un papier essuie-tout. Le tout doit être posé sur une étoffe solide et le cataplasme ainsi obtenu doit être appliqué froid, à même la peau. On le posera dans la région du bas ventre, au niveau du pubis et jusqu’aux os iliaques, sur une largueur d’une douzaine de centimètres, juste en-dessous du nombril. L’épaisseur de la couche d’argile doit atteindre environ deux centimètres. Tenir le patient bien au chaud dans son lit. Lorsque, du fait de la fièvre, le cataplasme devient chaud, il est temps de l’enlever et de le remplacer par un autre tout aussi froid que le premier. Trois à cinq cataplasmes sont nécessaires selon la réaction de chacun pour obtenir un fléchissement sensible de la température.
Attention, la grippe est perfide et les jours suivants, la fièvre peut s’installer à nouveau, donnant un graphique en dents de scie. Les cataplasmes d’argile froids ont de moins en moins d’effet. Dans ce cas, l’intervention du médecin devient nécessaire. Important : pour délayer et étendre l’argile, ne pas utiliser de récipient ni de spatule en métal ou en plastique. Seuls le bois pour les spatules, le verre et la terre cuite pour les récipients, sont utilisables.
Note de la rédaction : la grippe peut être dangereuse, notamment pour les personnes âgées. N’attendez pas avant de consulter un médecin.
H. O. – 81 Castres

< Retour aux Trucs et astuces

© 2008 Terre vivante