Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Calendrier des travaux du jardin

Au potager

  • Plantez les échalotes.
  • Travaillez votre sol à la bêche ou à la grelinette lorsque la terre n’est pas collante : le gel brisera les mottes.
  • Plantez l’ail de printemps.
  • On trouve des plants de pommes de terre bio chez Paysons ferme, groupement de producteurs bretons. Mettez-les à germer à la lumière un mois et demi avant la plantation, dans un endroit frais et pas trop sec, la majorité des germes tournés vers le haut. Petite astuce : disposez chaque plant dans une alvéole de plaque à œufs.
  • Récoltez chicorée sauvage, choux, endives, mâche, panais, poireaux, salsifis, topinambours.
  • Hors période de gel, apportez du compost, fauchez phacélie et moutarde et incorporez-les à la couche superficielle du sol.
  • Plantez l'ail.

Au jardin d’ornement

  • Semez sous abri : muflier, pétunia, calcéolaire, balsamine, giroflée, œillet d’Inde, verveine.
  • Taillez les saules et récupérez le bois pour en faire des tuteurs.
  • Étalez du compost au pied des rosiers et dans les emplacements libres des plates-bandes.
  • Taillez vos arbres, hors période de gel.
  • Faites le tour du jardin pour le débarrasser des branches mortes.
  • Pensez aux auxiliaires : de nombreux animaux tirent parti des ressources du jardin (feuilles mortes, brindilles desséchées, tas de bois…) pour passer l’hiver à l’abri. C’est le cas du hérisson, des batraciens ou des nombreux insectes utiles au jardin, comme la coccinelle ou le carabe. Avant de procéder à un nettoyage en règle du jardin, patientez donc un peu jusqu’à ce que les beaux jours reviennent et que tout ce petit monde sorte de sa torpeur pour migrer.
  • Broyez les résidus de taille.
  • Commencez les apports de compost.
  • Si le temps n’est pas trop humide, travaillez les massifs à la fourche-bêche.
  • Taillez la glycine (à 15-20 centimètres) et les arbustes.
  • S’il fait doux, étalez du compost au pied des arbres, des arbustes et des rosiers.

Au verger

  • Vous pouvez encore planter des arbres fruitiers à racines nues.
  • Supprimez tous les fruits momifiés et les branches desséchées par la moniliose des arbres à noyaux.
  • Posez des nichoirs pour nourrir les oiseaux.
  • Plantez arbres et arbustes fruitiers si le sol n’est pas gelé.
  • Il est temps de pulvériser les huiles blanches pour éliminer les œufs et les formes hivernantes des pucerons ainsi que des cochenilles. On utilise pour cela de l’huile de paraffine (huile de pétrole purifiée) ou de l’huile de colza (en jardineries) qui asphyxient les insectes et détruisent la couche cireuse qui les protègent (cochenilles). Respectez les dilutions indiquées.
  • Ne manquez pas le premier traitement contre la cloque du pêcher : oxychlorure de cuivre, 5 g/l.
  • Eliminez le gui des arbres fruitiers.
  • Piégez les campagnols.
  • Taillez les arbustes à petits fruits.
  • Pruniers : supprimez les momies des fruits desséchés qui restent collés sur les rameaux.
© 2008 Terre vivante