Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Calendrier des travaux du jardin

Partager cet article :
|

Voir aussi la carte climatique : vous pouvez moduler la date de vos travaux en fonction de la zone climatique où vous habitez.
Vous pouvez également télécharger le calendrier lunaire, pour voir les meilleurs jours racine, fleur ou fruit !

Au potager

  • Semez sous abri : concombre, courge, melon, aubergine, basilic, céleri-rave.
  • Semez en pleine terre : carotte, cerfeuil, chou cabus, chou-rave, épinard, navet, panais, persil, poireau, pois, radis, salsifis, scorsonère.
  • Plantez : artichaut (sous climat doux), crosne, échalote, estragon, laitue, oignon, pomme de terre précoce, topinambour.
  • Semez des engrais verts à croissance rapide (phacélie, moutarde) à l’emplacement futur des tomates, courgettes, courges…
  • Finis les granulés de métaldéhyde qui empoisonnaient les ennemis des limaces (hérissons, grives, carabes…). Utilisez plutôt ceux à base de phosphate de fer, un produit qui bloque l’appétit des mollusques et n’est pas toxique pour les auxiliaires (sauf à forte dose pour les vers de terre). Inutile d’en répandre beaucoup, dispersez-le à raison d’un granulé tous les 3 cm environ (en vente dans la plupart des jardineries sous différentes marques).
  • Bientôt les semis de tomates, courgettes et autres courges. Nettoyez les godets que vous avez mis de côté et préparez votre substrat. Préparez un mélange de 3/4 de terreau (bio de préférence) avec 1/8e de terre de jardin tamisée et 1/8e de compost mûr également tamisé. Remplissez vos godets et installez-les sur des cagettes recouvertes d’un film plastique, à l’intérieur, à proximité d’une baie vitrée. Il ne vous reste plus qu’à semer, sans oublier les étiquettes.
  • Voici une excellente plante engrais : généreuse, la consoude produit chaque année un abondant feuillage riche en éléments minéraux, notamment du potassium et des oligo-éléments. La consoude fait un excellent purin et peut être également incorporée au compost. Elle se multiplie facilement : prélevez sur une touffe existante des éclats de racines que vous planterez dans un sol profond, espacés les uns les autres de 60 cm. Quatre ou cinq coupes sont possibles chaque année.

Au jardin d’ornement

  • Semez : capucine, cosmos, lavatère, lin, œillet d’Inde, pétunia, reine-marguerite, zinnia.
  • Plantez glaïeul et dahlia lorsque les lilas fleurissent ; divisez et plantez les vivaces.
  • Semez des annuelles sous châssis : cosmos, gaillardes, coréopsis…
  • Taillez les hortensias au démarrage de la végétation.
  • Passez au broyeur tous vos résidus de taille ; ils serviront pour le paillage.
  • Nettoyez les mares et bassins de tous les dépôts de l’hiver : vieilles feuilles, tiges…
  • C’est le moment d’apporter à vos rosiers du compost (une ou deux pelletées par pied), après avoir biné et désherbé tout autour. Incorporez superficiellement le compost et paillez avec du broyat de résidus de taille de votre haie.

Au verger

  • Sarclez le pied des arbres et épandez généreusement du compost.
  • Greffez en fente et en couronne.
  • Bouturez groseilliers et cassis.
  • Divisez les touffes de framboisier.
  • Attaqués par un tout petit papillon venu d’Europe de l’Est – la mineuse du marronnier –, les marronniers s’affaiblissent en perdant leurs feuilles prématurément. Le piégeage des mâles avec des pièges à entonnoir avec phéromones permet de réduire les dégâts. Il faut les suspendre sous la ramure avant le débourrement. Le réservoir est rempli aux 2/3 d’eau additionnée d’un peu de savon noir. La durée d’action de la capsule de phéromone est de deux mois. Prévoyez-en trois par piège pour tenir jusqu’à la fin de l’été et, en attendant de les utiliser, gardez les deux autres au réfrigérateur.
  • Les pommiers, comme d’ailleurs les poiriers, cerisiers et pêchers, sont souvent victimes de pucerons. La présence de ceux-ci est entretenue par les fourmis, qui se nourrissent du miellat, excrétion des pucerons. Une mesure simple à mettre en œuvre pour contrer leur action : installez des colliers fourmifuges ou des bandes engluées sur les troncs de vos arbres ; vous piégerez ainsi les fourmis qui grimpent à partir du sol, et réduirez d’autant la multiplication des pucerons.

Notre sélection de livres

L'agenda du jardinier bio 2015

Livre L'agenda du jardinier bio 2015
et son calendrier lunaire
Pascal Aspe Guylaine Goulfier Joël Valentin

Un calendrier lunaire, des conseils de saison, 12 mois de fleurs pour les pollinisateurs et quelques graines de poésie ! Avec toute la place nécessaire pour vos notes et rendez-vous.

160 pages; (15 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante