Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Calendrier des travaux du jardin

Partager cet article :
|

Voir aussi la carte climatique : vous pouvez moduler la date de vos travaux en fonction de la zone climatique où vous habitez.
Vous pouvez également télécharger le calendrier lunaire, pour voir les meilleurs jours racine, fleur ou fruit !

Au potager

  • Semez en pleine terre : arroche, bette, carotte, céleri à côtes, chicorées frisée et scarole, chicorée ‘Pain de sucre’, chou cabus, chou de Milan, chou de Bruxelles, chou-fleur, chou-rave, concombre, courge, fenouil, haricot, laitue (d’été), maïs, navet, panais, poireau d’hiver, pois à grain ridé, potiron, radis, tétragone.
  • Plantez en pleine terre : aubergine, céleri, chicorées frisée et scarole, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou-fleur, concombre, courge, melon, piment, poireau d’été, poivron, potiron, tomate.
  • Semez le maïs “au carré”, en plusieurs petits rangs proches les uns des autres.
  • Protéger le sol d’un épais paillage préserve l’humidité du sol, lui fournit de la nourriture, entretient son activité biologique et limite le développement des mauvaises herbes. Vous pouvez utiliser des tontes de gazon (pas plus de 3 à 4 cm d’épaisseur après un séchage préalable d’un ou deux jours), des feuilles mortes ou de rameaux de feuillus broyées, de la paille ou encore des mulchs du commerce (paillette de lin ou de chanvre, coques de cacao).
  • Comme toutes les cucurbitacées, le concombre occupe beaucoup de place si on le laisse courir sur le sol. Pourtant, c’est une grimpante qui se débrouille très bien toute seule si vous lui proposez un tuteur approprié. Les treillis de fer à béton sont parfaitement adaptés pour cela. Espacez vos plants de 60 cm et installez un treillis d’1,50 m de haut maintenu par des piquets.
  • N’attendez pas pour désherber : en intervenant tôt, vous vous économiserez beaucoup de travail pour plus tard. Un coup de sarcloir permet d’éliminer facilement et rapidement les jeunes plantules, à un stade où ils sont encore très fragiles. L’idéal est de le faire le matin, les plantules se desséchant au soleil. Fait très régulièrement, ce travail se fait sans effort. Profitez-en pour observer l’état de vos cultures…
  • La plantation des poireaux s’échelonne de mai à juillet, pour des récoltes qui démarrent fin juillet et se poursuivent tout au long de l’année. Préparez le plant : écourtez les racines à 2 cm du bulbe, coupez les feuilles à mi-hauteur ; trempez les racines dans un pralin (mélange de terre de jardin et d’eau, si possible avec un peu de bouse de vache : consistance d’une pâte à crêpe épaisse). Creusez un sillon de 6 à 8 cm ; plantez les poireaux tous les 10 cm environ ; bornez avec le plantoir ; arrosez. Puis, au fur et à mesure de leur croissance, vous rapporterez de la terre au pied et les butterez.

Au jardin d’ornement

  • Semez en pleine terre : belle de nuit, lunaire du Maroc, julienne de Mahon et autres annuelles et bisannuelles.
  • Plantez en pleine terre : géranium, bégonia, pétunia, impatiens...
  • Après une bonne pluie, paillez les annuelles au fur et à mesure du repiquage.
  • Surveillez l’appétit des limaces. En cas d’attaque importante, répandez du Ferramol.
  • Arrachez les bulbes de tulipes qui ont fleuri ; conservez-les en terre dans un coin du jardin.
  • Profitez au maximum des floraisons printanières de votre pelouse en retardant le plus possible les premières tontes. Vous ne serez pas le seul à en profiter : une faune d’une grande diversité, notamment les pollinisateurs vous en saura gré. Pour la première tonte, réglez la tondeuse à la hauteur maximale et conservez quelques îlots fleuris. L’hécatombe d’insectes provoquée par ce funeste engin sera moins terrible.

Au verger

  • Surveillez de près les attaques de pucerons ; traitez si nécessaire avec un insecticide naturel avant que les feuilles ne soient enroulées.
  • Préparez vos premiers purins, à base d’ortie, de consoude, de prêle.
  • Plantez un figuier, dès que les gelées printanières ne sont plus à craindre.
  • Eclaircissez les pêches, en tout début de grossissement. Gardez un fruit tous les dix centimètres de rameau.
  • Traitez la vigne contre mildiou et oïdium : bouillie bordelaise 12 g/l + soufre 7 g/l + décoction de prêle à 10 %.
-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

L'agenda du jardinier bio 2015

Livre L'agenda du jardinier bio 2015
et son calendrier lunaire
Pascal Aspe Guylaine Goulfier Joël Valentin

Un calendrier lunaire, des conseils de saison, 12 mois de fleurs pour les pollinisateurs et quelques graines de poésie ! Avec toute la place nécessaire pour vos notes et rendez-vous.

160 pages; (15 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante