Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Faire du compost sur son balcon

© Jean-Jacques Raynal
legende © Jean-Jacques Raynal
Vous avez très peu de place au jardin ? Vous vivez en appartement mais souhaitez composter vos déchets de cuisine pour vos plantes d’intérieur ou de balcon ? Optez pour le lombricompostage !
  • © D. Klecka© D. Klecka
    Pas d’odeur nauséabonde, un encombrement limité, un entretien réduit… le lombricompostage permet de composter ses déchets de cuisine même quand on n’a pas de jardin. Les vers (en général les vers rouges de fumier Eisenia fœtida) minéralisent les matières organiques, comme ils le font à l’état naturel dans les litières en décomposition des forêts et les prairies, et produisent rapidement un excellent compost.
  • Vous trouverez des lombricompostières dans le commerce (entre 80 et 180 €). Mais vous pouvez aussi en fabriquer une vous-même ! Si vous produisez environ un kilo de déchets de cuisine lombricompostables par semaine, un volume de 30 cm de hauteur, 30 cm de largeur et 60 cm de longueur est suffisant. Les bacs en plastique opaque que l’on trouve en grande surface font l’affaire. Choisissez-en un avec un couvercle, que vous ne fermerez pas de façon hermétique car il faut que les vers respirent ! Si vous êtes un peu bricoleur(se), le bois est encore mieux : six planches d’agglo marine (le bois brut ne résiste pas à l’humidité du milieu) fixées par des clous.
  • Quant aux vers, vous les trouverez dans les magasins de pêche ou en grande surface multisports : demandez des “vers de pêche” ou “vers de terreau”. Pour en déterminer la quantité, pesez pendant quelques jours votre production de déchets, et comptez environ 50 vers pour 100 g de déchets par jour.

Mode d’emploi

  • © D. Klecka© D. Klecka
    Pour débuter, mettez de la litière (papier journal déchiré, paille, fins copeaux de bois…) au fond du bac, introduisez les vers et laissez-les une petite semaine avant d’apporter les déchets de cuisine, le temps qu’ils s’habituent à leur nouvel environnement. Attention à bien maintenir l’humidité.
  • Vous pouvez faire fonctionner votre lombricompostière horizontalement, en apportant les déchets progressivement de droite à gauche (ou l’inverse !). Vous récolterez le lombricompost fini dans la zone où vous avez commencé à déposer les biodéchets.
  • Si vous choisissez le mode “vertical”, commencez par remplir petit à petit un bac muni d’un couvercle. Une fois que ce bac est plein, déposez un second bac au-dessus du premier (au contact de la masse de déchets). Vous aurez au préalable réalisé une série de trous dans le fond de ce deuxième bac. Apportez vos biodéchets dans ce bac supérieur. Les vers monteront à travers les trous, attirés par la nourriture “fraîche”. Il vous suffira d’attendre que les vers aient complètement fini leur travail de transformation dans le bac inférieur pour que vous puissiez récupérer votre compost.

Nourrir les vers

  • Les vers mangent : restes de repas, épluchures de légumes et de fruits, miettes de pain, coquilles d’œufs broyées, marc de café, thé… Par contre, ils n’apprécient pas : viande, produits laitiers, plats épicés ou trop salés, agrumes, ail, oignons !
  • Apportez de préférence vos déchets en petits morceaux. La dégradation sera plus rapide ! Mettez un peu de litière sous et sur la nourriture. Cela évite l’installation de mouches et contribue à conserver l’humidité. Si la litière semble sèche, arrosez avec parcimonie.

La maintenance

Le compost obtenu doit avoir une odeur d’humus. Si des odeurs nauséabondes apparaissent, c’est peut-être parce que votre système est mal conçu ou mal géré. Les causes probables peuvent être :

  • la masse travaillée par les vers est trop haute (plus d’une vingtaine de centimètres), le fond se compacte et une fermentation anaérobie se produit, qui dégage des mauvaises odeurs ;
  • il y a trop d’humidité, ce qui provoque la même fermentation ;
  • les vers ne sont pas suffisamment nombreux par rapport à la quantité de déchets. Brassez la masse pour l’aérer, ajoutez un peu de litière et/ou rajoutez des vers.

Ces problèmes surviennent parfois lors de la mise en route. Ne vous inquiétez pas, vous allez peu à peu comprendre ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Au bout de deux mois, en ouvrant votre bac, vous verrez tout de suite si le système fonctionne. En trois mois, une lombricompostière bien entretenue devrait atteindre son rythme de croisière. Avec l’habitude, la maintenance ne vous demandera qu’une vingtaine de minutes par semaine.

Pascale Chenon

  • Rittmo (Recherche, Innovation, Technologie pour les Matière fertilisantes Organiques), 24, rue du Moulin, 34120 Pézenas, tél. 04 67 31 75 23, www.rittmo.com
  • Les vers mangent mes déchets, par Mary Appelhof, en vente sur le site de Vers la terre, www.verslaterre.fr
  • Guide pratique du vermicompostage, brochure gratuite sur le site de l'IBGE (Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement), www.ibgebim.be (rubriques publications).
  • http://lombricomposteur.over-blog.com

En savoir plus - livres de Terre Vivante

Livre Je réussis mon compost et lombricompost Je réussis mon compost et lombricompost
Ludovic Martin
Pascal Martin
Eric Prédine

Ville ou campagne, jardin ou balcon, composter est à la portée de tous ! Un livre écrit par des maîtres-composteurs.
Feuilleter le catalogue

Sur le m�me sujet

Stage Terre vivante
Mon potager de poche

Vous avez peu d'espace ? Ce stage vous permettra d'optimiser le moindre petit coin de terre : potager en carré, en lasagnes, plantes en pots, choix des végétaux, lombricompostage...

-- PUBLICITE --
Notre éthique

Notre sélection de livres

Je réussis mon compost et lombricompost

Livre Je réussis mon compost et lombricompost
Ludovic Martin Pascal Martin Eric Prédine

Ville ou campagne, jardin ou balcon, composter est à la portée de tous ! Un livre écrit par des maîtres-composteurs.

96 pages; (21 x 21 cm); 12,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante