Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités Alimentation et Bien-être

6 résultats sur 10 - Page 1/2
1[2]

Produits bio, locaux et de saison

20/09/18 – Seize équipes se lancent dans un défi Familles à Alimentation Positive, en région Centre-Val de Loire. Lancée à l'initiative du Graine Centre‐Val de Loire, réseau régional pour l'éducation à l'environnement, et de Bio Centre, ce projet a pour vocation d'accompagner des familles à augmenter leur part de produits bio, locaux et de saison.

Chaque équipe sera constituée de 10 à 12 foyers, et sera accompagnée par une structure professionnelle pour aller vers une consommation plus importante de produits bio, locaux et de saison, à coût constant. Pendant huit mois, 4 ateliers et visites sont proposés aux participants (jardinage écologique, cours de cuisine, visite de fermes, échanges avec des nutritionnistes, gaspillage alimentaire...), qui devront également réaliser 3 relevés de leurs achats alimentaires sur 14 jours (quantité, prix, origine géographique, bio ou non bio...) pour suivre l'évolution du budget et de leurs pratiques.

Ce type de défi, déjà réalisé dans plusieurs régions, présente de nombreux avantages : évolution des habitudes d'achat et de consommation des participants, découverte de lieux d'achats à proximité pour s'approvisionner en produits locaux, bio et de saison, échanges conviviaux pérennes entre les familles participantes, implication de toute la famille, petits et grands, découverte et partage des recettes de plats bio locaux de saison peu coûteux…

Vous aussi, participez ! Pour plus d'informations, www.grainecentre.org ou sur Facebook, sur la page Défi Familles à Alimentation Positive Centre-Val de Loire.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 saisons

Too good To : réduire le gaspillage alimentaire partout en France

10/08/2018 - En avril, une dizaine de commerces de Bourges se sont engagés dans l'opération Too Good To Go ; en juin, ceux de Chartres ont à leur tour dit non au gaspi, bientôt suivis à Vannes, Saint-Malo, puis Pau en juillet. Depuis plus de deux ans, Too Good To Go met en lien commerçants et citoyens, pour permettre à ces derniers de récupérer leurs invendus à petit prix en fin de journée. Une bonne façon de réduire le gaspillage alimentaire - la France gaspille encore 10 millions de tonnes de nourriture chaque année -, tout en « nourrissant » le commerce de proximité. Cette application permet de sauver en moyenne 7 000 repas par jour, contre 700 il y a un an.

Près de 3 500 commerçants sont partenaires... peut-être à tester ou à contribuer à mettre en place dans votre région ?
En savoir plus : https://toogoodtogo.fr

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 saisons

Un nouveau responsable des inflammations de l’intestin ?

06/07/2018 - Alors que les recherches progressent sur les maladies de l'intestin et les inflammations liées au déséquilibre de la flore, une nouvelle étude éclaire sur les dangers du triclosan. Déjà soupçonné de perturber le système endocrinien, cet agent antibactérien et antifongique, l'un des plus utilisés au monde, pourrait favoriser l'inflammation de l'intestin et accéler le développement du cancer du côlon, en modifiant le microbiote. C'est ce que suggère une étude réalisée sur des souris, publiée fin mai 2018 dans Science Translational medicine. Le triclosan est présent notamment dans certains produits cosmétiques, shampoings, savons, désinfectants, ou encore les dentifrices !


Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Supprimer les nanoparticules de l'alimentation

15/06/2018 - Si la Loi Agriculture et alimentation a été décevante à plusieurs égards - avec notamment le refus d'inscrire l'interdiction du glyphosate d'ici trois ans -, la suspension de l'usage de l'additif E171 figure parmi les mesures à relever. Ce colorant blanc (dioxyde de titane TiO2) est utilisé dans la fabrication des bonbons, crèmes glacées et les biscuits, mais aussi de certains yaourts auxquels il apporte de la texture.

Contenant des nanoparticules, il voit son usage désormais suspendu « au nom du principe de précaution »... Il pourrait être de nouveau utilisé suite à l'avis de l'Anses, qui devrait intervenir fin 2018.

De nombreux produits sont susceptibles de contenir des nanoparticules, dont les effets sur la santé inquiètent les scientifiques. Après deux ans d'enquête, Agir pour l'environnement a mis en ligne une liste de plus de 300 produits ainsi concernés, et dont la composition a pu, pour certains, évoluer entretemps. Reste que ce memo mérite d'être diffusé largement, même si vous ne consommez pas ce type de produits !

A télécharger sur le site d'Agir pour l'environnement.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Des produits bio accessibles

01/06/2018 - Pas toujours évident d'acheter bio, que ce soit pour des raisons géographiques et/ou financières. Avec l'idée de rendre ces produits accessibles, quatre amis ont lancé depuis l'Aveyron, où ils ont installé leur entrepôt, le site de vente en ligne Aurore Market : depuis mars 2018, celui-ci propose des produits de 25 à 50 % moins chers qu'en magasin, avec une livraison sur la France entière.

« Nous voulions aussi que notre projet ait un volet social et solidaire, parce que cela correspond à nos valeurs », témoigne Roman Régis, l'un des fondateurs.
Pour chaque adhésion annuelle (60 €), une adhésion est offerte à une famille à faibles revenus. Après des débuts prometteurs - 2 600 adhésions en trois mois -, l'équipe recherche... des bénéficiaires : « nous avons actuellement 2 300 adhésions à distribuer, donc nous sommes à l'écoute d'associations ou centres communaux d'action sociale qui pourraient faire le lien ».
Le catalogue couvre un large éventail de produits, hors produits frais bien sûr - alimentation, hygiène et beauté, bébés, etc. - ; il devrait prochainement intégrer une trentaine de références en vrac. Bon à savoir quand on n'a pas de magasin bio dans sa région. https://auroremarket.fr

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

La révolution cycliste contre la pollution et pour la santé

Révolution cycliste

25/05/2018 - Fournir gratuitement des vélos - et des cours de cyclisme - aux habitants de la ville, afin de contribuer à réduire la pollution automobile et d'améliorer la santé : c'est le pari tenu par la ville de Birmingham, en Angleterre. Dernière étape du programme, 2 000 vélos ont ainsi été distribués ce printemps, notamment à destination des citoyens les plus affectés par la mauvaise qualité de l'air, vivant dans des secteurs éloignés des transports en commun.

De nombreux cours, accessibles à tous - des prêts de vélos sont prévus pour ceux qui ne sont pas équipés - permettent de (re)prendre confiance à vélo. Une « banque de vélos », permettant d'équiper les moins de 15 ans, sera bientôt lancée.

L'objectif de la "révolution cycliste" de Birmingham (Birmingham Cycle Revolution) est de parvenir à faire du vélo un moyen de transport au quotidien d'ici 20 ans, avec 5% des trajets à vélo d'ici 2023 et 10% d'ici 2033.

Plus d'informations : https://www.birmingham.gov.uk, Birmingham Cycle Revolution.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 10 - Page 1/2
1[2]

Notre sélection de livres

Le guide Terre vivante du potager bio

Livre Le guide Terre vivante du potager bio
Cultiver, soigner, conserver

Des semis à la conservation, en passant par les soins, les conseils de culture, la récolte et la production de ses propres graines, cet ouvrage réunit toute l’expertise de Terre vivante pour réussir son potager bio.

(19,5 x 24 cm); 35,00 €

Ajouter au panier

Voir le catalogue  >

© 2008 Terre vivante