• Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 442 - Page 1/74
1[2][3][4][5][6][Dernière]
Jardin Bio

Nourrir le sol : une collecte de biodéchets organisée en Ardèche

22/09/17 - Collecter les biodéchets de la commune à vélo, puis aller les épandre, toujours à vélon sur les terres d'une agricultrice : c'est le projet né au printemps dernier à Lagorce (Ardèche), à l'initiative de l'association Vigi-Nature. La rencontre avec Gilles Domenech et la lecture de son livre Jardiner sur sol vivant a convaincu Fabien Puzenat, président de l'association, d'organiser cette collecte auprès des habitants et des commerçants. Un léger mulch de BRF (bois raméal fragmenté) complète l'épandage des biodéchets. Une initiative intéressante pour réduire les déchets, et qui permettra aussi de suivre les effets de ce type d'apports sur le sol et les cultures. Elle pourrait bien donner des idées...
Plus d'informations : voir un reportage réalisé par France 3 Auvergne Rhône-Alpes.
Et le blog de Gilles Domenech.

Alimentation et bien être

Alimentation : un défi pour les familles

21/09/2017 - Après le défi « familles à énergie positive », c'est au tour du défi « familles à alimentation positive » de se développer. Pendant huit mois, 15 équipes de 10 à 12 foyers sont engagés dans ce défi sur la région Centre-Val de Loire.

Les participants vivent seul ou en couple, avec ou sans enfants, éventuellement en colocation. Accompagnés au quotidien, ils ont pour objectif de montrer que l'on peut avoir une alimentation savoureuse, équilibrée, biologique et locale, sans augmenter son budget alimentaire. Ils effectuent d'ailleurs des relevés de leurs achats alimentaires, pour vérifier qu'ils restent à budget constant et observer l'évolution de leurs choix de produits. Une sensibilisation au jardinage écologique, des cours de cuisine, des visites de fermes ou encore des échanges avec des nutritionnistes leur sont proposés. Une bonne façon d'impliquer toute la famille, tout en découvrant les lieux d'achat à proximité, permettant de s'approvisionner en produits locaux, bio, locale, de saison. Et bien sûr de tester de nouvelles recettes.

Contact : Graine Centre-Val de Loire, tél. 02 54 94 62 80, www.grainecentre.org.
Pour s'inscrire à un défi  : www.famillesaalimentationpositive.fr ; voir le film : https://www.youtube.com/watch?v=cOENwNE5zAc&feature=youtu.be.

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Zéro phyto et 100 % bio, c’est possible !

Zéro phyto 100% bio web

04/09/2017 - Certaines communes françaises n'ont pas attendu l'entrée en vigueur au 1er janvier 2017 de la loi interdisant l'utilisation de pesticides dans les espaces publics pour changer leurs pratiques. C'est ce que montre dans son nouveau documentaire le réalisateur Guillaume Bodin, à partir des exemples de Versailles, Miramas, Grande-Synthe, Langouët et Laurenan. Cette dynamique écologique renforce les liens sociaux, permet de préserver la santé des techniciens comme des citoyens et engendre aussi d'autres projets, notamment culturels. Réalisé par financement participatif (1 600 donateurs), « Zéro phyto 100% bio » aborde aussi le chemin parcouru par certaines communes - Mouans-Sartoux, Barjac - pour se rapprocher du 100 % local et biologique dans la restauration collective. Le film sort en salle le 31 janvier 2018 mais est diffusé ponctuellement. Consulter le calendrier ici.
Plus d'informations aussi sur http://0phyto-100pour100bio.fr

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Habitat écologique

L’électricité cause trop d’incendies

4/09/2017 - Selon l'Observatoire national de la sécurité électrique, un quart des 200 000 incendies domestiques déclarés chaque année est de source électrique. Obligatoire depuis 2009 pour la revente des logements de plus de 15 ans, le diagnostic électrique a permis de montrer que 80 % des installations ont une prise de terre défectueuse, 60 % ne respectent pas les zones de sécurité dans les salles d'eau, 60 % présentent des risques de contacts directs avec des éléments sous tension et 50 % ont des matériels vétustes. Un décret vient de rendre obligatoire le diagnostic électrique pour la location à compter du 1er juillet 2017 pour les logements collectifs antérieurs à 1975 et à partir du 1er janvier 2018 pour les autres logements.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Alimentation et bien être

La première Maison du zéro déchet a ouvert à Paris

Maison du zéro déchet

Stefano Borghi

4/09/2017 - La première Maison du zéro déchet a ouvert ses portes à Paris le 1er juillet à Paris, dans le quartier Montmartre. Créée à l'initiative de l'ONG Zero Waste France, elle a pour objectif de mettre en lumière toutes les initiatives d'engagement vers le zéro déchet, émanant d'associations, de collectivités ou d'entreprises, et bien sûr de les faire connaître au grand public. Dans la boutique, on peut trouver de nombreux produits pour éviter le jetable - sacs réutilisables pour les achats en vrac, cotons démaquillants lavables, bento-box, etc. -, ou encore des conserves de légumes, confitures, plats cuisinés et boissons en emballages consignés.
Et pour aller plus loin, des ateliers pratiques sont proposés (initiation au lombricompostage, fabrication de déodorant, dentifrice ou sacs, etc.) ainsi que des événements (bourse aux fournitures scolaires, troc penderie, balade urbaine au cœur du zéro déchet), des conférences, des formations et des expositions.

800 contributeurs et de nombreuses associations ont soutenu la campagne de financement participatif menée pour ce projet, et une association a été créée.

Les premières participations sont intéressantes : plus de 1 000 personnes le jour de l'ouverture, plus de 350 participations à un atelier ou à une conférence... Les ateliers type Do it Yourself salle de bain, couture, cuisine ont tous affiché complet.

La Maison du zéro déchet est ouverte du lundi au vendredi de 12h à 20h, le samedi de 10h à 19h. A découvrir ici : http://lamaisonduzerodechet.org

Véronique Buthod, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Jardin Bio

Soutenez le nouveau film de Marie-Monique Robin

DRDR

02/08/17 - En 2008, sortait Le Monde selon Monsanto, le documentaire-choc de Marie-Monique Robin sur la multinationale à qui l'on doit l'agent orange, les PCB, les OGM et le Roundup. Presque dix ans plus tard, la documentariste revient sur le Roundup, à un moment crucial : d'ici la fin de l'année, l'Union Européenne devra se prononcer sur la réautorisation des herbicides à base de glyphosate. Curieusement, les rapports rendus à ce sujet par les agences européennes d'évaluation ont écarté l'alerte lancée par l'OMS en mars 2015, qui avait classé le produit “cancérogène probable pour les humains”. Depuis 2015, Monsanto et ses alliés industriels mènent un intense lobbying, pour maintenir sur le marché l'herbicide le plus vendu au monde.

À l'opposé de ce travail de l'ombre, Le Roundup face à ses juges veut montrer que le Roundup n'est pas un simple poison, mais un produit à effets multiples. Cancérigène, perturbateur endocrinien, mutagène, le glyphosate pourrait provoquer un scandale sanitaire de magnitude supérieure à l'amiante, car il est partout : dans l'eau, l'air, la pluie, les sols et les aliments. Du Nord au Sud de la planète, le film montre que l'“herbicide-qui-tue-tout” (son surnom en espagnol) rend malades ou tue les sols, les plantes, les animaux et les humains. Il détruit durablement les écosystèmes en affectant les organismes vivants, avec des conséquences en chaîne jusqu'aux êtres humains, ce qui est la définition même du crime d'écocide.

Un écocide qui a été jugé lors du Tribunal International Monsanto, qui s'est déroulé en octobre 2016. Cette initiative populaire a invité des témoins, des victimes et des experts à s'exprimer sur les effets du Roundup, puisque les agences internationales et les gouvernements s'avèrent inopérants. En avril 2017, les cinq juges ont rendu leur avis juridique consultatif, concluant que « Monsanto s'est engagé dans des pratiques qui ont un impact négatif sur le droit à un environnement sain, le droit à l'alimentation et le droit à la santé ». Ils ont également conclu que le droit international doit désormais inclure la notion de crime d'écocide et que, si tel était le cas, « les activités de Monsanto pourraient relever de cette infraction »

Derrière des produits qui se trouvent encore dans les rayons des jardineries – même s'ils n'y sont plus en vente libre –, un scandale sanitaire majeur... Pour en savoir plus, et pour le faire savoir autour de vous, soutenez ce film ! Une souscription citoyenne a été lancée par Marie-Monique Robin pour soutenir sa production.

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 442 - Page 1/74
1[2][3][4][5][6][Dernière]
© 2008 Terre vivante