Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

  • Vous êtes ici :
  • Accueil > 
  • Actualités
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

Actualités de l'écologie pratique

6 résultats sur 407 - Page 1/68
1[2][3][4][5][6][Dernière]
Jardin Bio

Ferme du Vieux Poirier

Paysans en bio, lauréat Fermes d'Avenir 2015, Lauriane et Charles Durant lancent fin avril un financement participatif pour planter 1.000 arbres sur nos 2,3ha de terre afin de créer une forêt nourricière en mode permacol pour nos animaux d'élevage.Puisque leurs terres alsaciennes sont chaque année inondées, Charles et Lauriane vont creuser des étangs. Dans l'eau, ils vont élever poissons et écrevisses. Et pour recréer un sous-bois pour leurs porcs et volailles, ils vont planter des fruitiers. Qui dit troncs dit champignons ? Lauriane va se lancer dans la culture de cèpes et de shiitakés. Une superbe agriculture circulaire où les déchets des uns font le bonheur des autres. "Les deux grands problèmes du futur seront ceux de l'énergie et de la nourriture. Nous, on sera autonomes sur ces deux points." Pour les aider à réaliser leur projet c'est sur www.bluebees.fr "Fermes d'avenir" jusqu'au 23 novembre 2015. "Nous avons le courage, ou la folie, de vouloir changer l'agriculture et pour ce faire nous avons besoin de votre aide".
https://bluebees.fr/fr/project/186-fe...
Suivez nous sur Facebook https://www.facebook.com/LaFermeDuVie...

Alimentation et bien être

Tous toqués de QuiToque ?

27/09/2016 - Curry au poivron et maïs ? Croque monsieur au chèvre frais et chutney de prune, frites de courgette ? Ou aubergine rôtie aux tomates et mozzarella ?C'est le choix cornélien auquel les adhérents de Quitoque seront confrontés s'ils décident de manger végétarien la semaine du 3 octobre. Mais au fait, Quitoque, késako ?

C'est une start-up française, leader de la livraison de "paniers-recettes" à domicile. Son but ? Partant du constat que les courses alimentaires restent une corvée pour les Français (70% y consacrent 2h41 par semaine - Insee 2015) et que l'inspiration en cuisine reste une vraie problématique, il s'agit de simplifier le quotidien de nombreux foyers tout en leur permettant de bien manger. Céline, jeune chef de 26 ans, et son équipe concoctent chaque semaine des menus de saison, variés, équilibrés - avec des produit d'origine France et/ou bio. Ces recettes (plus de 80 par mois) sont faciles et rapides (environ 30 minutes) à réaliser. Chaque semaine, plus de 25 000 repas sont ainsi livrés.

La force de cette petite entreprise qui grimpe (20 personnes aujourd'hui et une levée de fonds de 1,5 million d'euros cette année afin d'accélérer son développement) : un contact quotidien direct (notamment via les réseaux sociaux) avec ses clients et une prise en compte de leurs conseils et questions qui, une fois collectés, l'aide à comprendre au mieux leurs besoins et leurs envies.

Pour commander ces paniers : rendez-vous sur le site quitoque.fr ou sur l'application QuiToque disponible sur l'AppStore. Tarif : à partir de 5,50€/repas/personne.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

Jardin Bio

Disparition de Bill Mollison, père de la permaculture

26/09/2016 - Bruce Charles "Bill" Mollison s'est éteint le 24 septembre à l'âge de 88 ans. Il était l'un des pères fondateurs de la permaculture, l'autre étant David Holmgren, avec qui il a coécrit la "Bible" de la permaculture, Permaculture One, en 1974. Ce livre proposait de travailler avec la nature plutôt que contre elle dès lors que l'on cherche à produire sa nourriture et suggérait entre autres choses de cultiver des variétés adaptées aux conditions (climat, sol...) locales.

Mollison a créé en 1978 l'Institut de la permaculture et ses idées ont influencé de milliers d'étudiants partout dans le monde. Mais loin d'être un dogme, ces préceptes sont surtout un modèle pour appréhender la philosophie sous-jacente de la permaculture avant de l'appliquer chez soi.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

 

 

Alimentation et bien être

La consommation de produits bio explose !

26/09/2016 - Le dernier baromètre Agence Bio/CSA est formel : la part des consommateurs bio a atteint un niveau inégalé en France en 2015.

Près de neuf Français sur dix (89%) ont déclaré avoir consommé bio au moins occasionnellement (contre 54% en 2003) et 65% au moins une fois par mois (49% en 2014 et 37% en 2003). Parmi eux, 27% ont consommé bio au moins une fois par semaine et 10% tous les jours. Seuls 11% des Français déclarent ne jamais consommer de produits bio - ils étaient 46% en 2003.

Effet de mode ? Pas vraiment : 93 % ont l'intention de maintenir voire d'augmenter leur consommation de produits bio. Cela se traduit par un souhait de trouver davantage de produits bio en grandes et moyennes surfaces (69 %), sur les marchés et chez les artisans-commerçants (44 %) mais aussi dans les restaurants (79 %), les hôpitaux (75), les maisons de retraite (74 %)... Les actifs attendent quant à eux des produits bio sur leur lieu de travail, à la cantine ou en restaurant d'entreprise (73 %). Les parents sont également très concernés puisque 88 % d'entre eux désirent des repas avec des produits bio à l'école.

Cette véritable tendance de fond - qui s'inscrit dans une démarche de consommation durable - se confirme : depuis le début de l'année 2016, les ventes de produits bio sont en très forte hausse (+25%) dans tous les circuits de distribution.

Omar Mahdi, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

 

 

Jardin Bio

Financer des ruches !

15/09/16 – L'association Apis Sapiens travaille à la défense de l'environnement naturel, en particulier celle de l'abeille et des pollinisateurs. Pour ce faire, l'association tente de faire des butineuses un  vecteur de lien social, de pédagogie et de projets citoyens.

En 2014, l'assocation avait lancé une campagne de financement participatif pour implanter un élevage de 150 ruches en Haute-Marne, soit 15 millions d'abeilles. Elle avait collecté à cet effet plus de 15 000 €. En 2016, elle souhaite créer un rucher à Talant, dans la banlieue (Côte-d'Or) en collaboration avec l'association des Jardins Familiaux de la ville. Ce rucher aura pour vocation la préservation de pollinisateurs sauvages et domestiques, ainsi que l'éducation de la population aux problématiques affectant ces derniers. Pour cela, 7 ruches seront installées au printemps 2016 dans le parc de la Fontaine aux Fées, sur des pelouses sèches en coteaux, gérées par le conservatoire des espaces naturels de Bourgogne.

Afin de réaliser ce projet, d'un montant de 5 350 €, l'association lance un financement participatif du 15 septembre au 15 octobre, sur Kisskissbankbank. Participez !

Marie Arnould, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

Habitat écologique

Début d'une baisse de la consommation électrique

13/09/2016 - Pour la première fois, RTE, filiale d'EDF qui gère le réseau de transport d'électricité haute tension en France, anticipe une baisse durable de la consommation électrique française. Dans le bilan prévisionnel qu'elle vient de publier, RTE annonce une baisse prévisionnelle de 1,5 % de la consommation pour 2021. Si cette baisse peut paraître modeste, c'est pourtant une petite révolution car les tendances des décennies précédentes ont toujours été en hausse : de plus de 7 % par an dans les années 50, la progression de la demande a peu à peu ralenti jusqu'à + 0,5 % en entre 2011 et 2015.

Cette première baisse est une tendance durable et elle s'explique par trois facteurs : les efforts d'efficacité énergétique dans les bâtiments et dans les équipements électriques et électroniques, le ralentissement de la croissance économique et le transfert des activités industrielles (grosses consommatrices) vers le tertiaire ou les hautes technologies. C'est dans les foyers et dans le tertiaire, qui totalisent plus de 60 % de la consommation française, que les gains d'efficacité énergétique sont les plus marqués et ce malgré le développement de nouveaux usages de l'électricité. Une tendance très positive à amplifier.

Antoine Bosse-Platière, de la rédaction des 4 Saisons du jardin bio

6 résultats sur 407 - Page 1/68
1[2][3][4][5][6][Dernière]
© 2008 Terre vivante