Editions Terre Vivante – L’écologie pratique

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris Envoyer à un ami

L'édito de mars-avril 2013

Tiré du n°199 des 4 Saisons du jardin bio , mars-avril 2013

Le spectre de l'orme

Il est partout, on le remarque peu. Pourtant, il est rare de passer devant une ferme sans en voir un, voire une ribambelle. Pendant des siècles, son feuillage a nourri le bétail, rembourré les matelas, voire les couettes dans les régions pauvres en céréales. Son bois est celui qui donne les meilleurs manches d'outils. C'est le frêne, compagnon des paysans, l'arbre de la campagne. Un grand arbre - jusqu'à 40 mètres -, mais pas bégueule, qui se laisse émonder ou transformer en frêne têtard sans rechigner. C'est lui, l'Arbre cosmique Yggdrasill des mythes scandinaves, dont les branches s'étendent au-dessus de tous les mondes et atteignent le ciel.

Une nouvelle maladie le menace, la chalarose du frêne, apparue en Pologne au début des années 1990. On l'a repérée en France en 2008, en Haute-Saône, puis dans le Pas-de-Calais fin 2009, arrivée dans les bagages des pépiniéristes qui se fournissent en plants forestiers à tour de bras dans les pays de l'Est. Aujourd'hui, 39 départements sont touchés dans le quart Nord-Est : jusqu'à l'Ain au sud et dans la Manche à l'ouest. La maladie avance de 150 km par an, notamment à cause de la dissémination des spores par le vent. Au Danemark, 90% des frênes ont disparu. En Angleterre, 100 000 frênes ont été coupés et 50 000 plants détruits, avec interdiction d'importer des plants ne venant pas de zones certifiées indemnes.

Les premiers symptômes sont des dessèchement de rameaux. Ensuite le champignon se propage sur l'arbre, provoquant des descentes de cimes (l'arbre n'arrive plus à alimenter sa cime et en recrée une plus bas) et infectant les gourmands. Les dégats les plus significatifs sont liés aux nécroses au collet de l'arbre - surveillez la présence d'armillaire, ce champignon qu'on appelle aussi pourridié ! Les jeunes frênes meurent rapidement. Par contre, les suivis semblent montrer que les sujets adultes résistent, avec des mortalités pour l'instant faibles... Il est trop tôt pour savoir si les frênes disparaitront de France comme ce fut le cas de l'orme dans les années 70 et 80. Notre tristesse serait immense.

Marie Arnould, rédactrice en chef du magazine Les 4 Saisons du jardin bio

Potager, verger, ornement, basse-cour, portraits de jardiniers... depuis plus de 30 ans, les 4 Saisons ont le bio pour ADN.

Au fil des saisons, la rédaction partage ses secrets et techniques pour un jardin productif et foisonnant.

Le magazine Les 4 Saisons du jardin bio, c'est aussi un lien fort avec ses lecteurs et des conseils pour une maison écologique et une alimentation saine.

Tous les deux mois, 100 pages d'informations, pour récolter des idées, du potager à la planète...

Découvrez le numéro en cours

© 2008 Terre vivante